Jdi na obsah Jdi na menu
 


Anagore

0

 

Journal de Joseph, jour 1  :

 

De longs mois se sont écoulés depuis mon arrivée sur Anagore.

 

Tout se déroulait normalement, les projets aboutissaient à des formes très acceptables, de nouvelles perspectives s’ouvraient, mon installation se passait pour le mieux…j’avais l’impression de garder le contrôle sur cet univers qui déroulait son étendue.

 

Comment en suis-je arrivé à ne plus savoir comment me dépêtrer de cet sentiment poisseux et répugnant? J’ai l’impression d’avoir été violé. Chaque fois que je repense à cette histoire, la salissure de l'humiliation ressurgit. Je me suis laissé traîner dans la boue du mensonge si longtemps, sans même que le moindre doute ne vienne jamais m’effleurer.

 

Il aurait pourtant suffit de lever le voile, d’ouvrir enfin les yeux pour découvrir la partie cachée de ce personnage qui se pavanait devant moi il y a encore quelques instants. Je ne lui ai encore rien avoué. Ma décision est prise. Je finirai par le tuer.

Tant pis pour nous tous...

 

I

 

Une violente décharge électrique arrache brutalement Joseph de son sommeil. Encore dans le noir, il discerne une série de sonneries stridentes et ressent une espèce d’angoisse lui peser sur la poitrine, sa respiration en devenant d'autant plus laborieuse. Il finit par comprendre qu’il suffit d’ouvrir les yeux et d'éteindre la sonnerie de son réveil pour que tout redevienne calme et tranquille. Il sait qu’en soulevant les paupières, il découvrira le confort douillet de sa chambre chauffée alors que les vastes plaines gelées s’étendront à l’infini derrière le hublot hermétique à peine éclairé par le soleil levant. A contrecoeur, il ouvre donc subitement les yeux. Alors…

pour la première fois…

                           il découvre l’existence…

                                                      de l’autre monde

***

...un post sur le facebook d'antan...

Pascal Eschmann

dimanche