Jdi na obsah Jdi na menu
 


Joseph VI

 

* LA CUISINE DE VOS RÊVES *

 

Dans le soir froiObrazekd et pluvieux, la pancarte lumineuse avait attiré le regard terne de Joseph. Abruti par sa journée de travail aux hangars d´expédition de la compagnie martienne de commerce, il rentrait chez lui et s´amusait des reflets des lampadaires dans les flaques huileuses de la place centrale du quartier 23.

Devant le magasin déjà fermé, il avait pris le temps d´allumer une cigarette à l´abri du auvent. C´est alors qu´il aperçut les lettres en néon vert du billboard publicitaire.

 

- La cuisine de mes rêves…murmura-t-il.

Il tenta en vain de ranimer sa conscience. Il ne se souvenait décidément pas de son dernier rêve. Ses nuits n´étaient qu´une longue et profonde absence. Alors…comment….eux ?

Il se frotta le menton, comme à chaque fois qu´il réfléchissait.

- S'ils savent mes rêves…c'est qu'ils les fabriquent eux-mêmes…conclut-il amèrement.

Le lendemain matin, sur les quais d´expédition, Joseph accosta l´androïde chargé de la surveillance des humains. Pour une raison étrange, Joseph éprouvait plus d´empathie pour le robot Phil KD que pour ses collègues congénères. Depuis longtemps les nouvelles générations d´androïdes étaient très humanisées, même si la loi s´obstinait à interdire tout sentiment à leur égard. Seul leur uniforme bleu sombre les différenciait des humains. Il restait encore cependant dans leur façon de parler quelque chose de mécanique. Mais Joseph ne savait pas exactement quoi.

- 

Hé Kadé ! Heu…tu rêves toi parfois?


Phil KD resta silencieux. Ses yeux de verre clignotaient et ses sourcils artificiels se fronçaient.


Wi…avoua-t-il…parfwa de mouton zélektrik.

 

 

***

 

Philip K Dick exposes Da Matrix - 1977

 


 

 

 

 

***

 

 

 

 

 

 

 

 

Komentáře

Přidat komentář

Přehled komentářů

Zatím nebyl vložen žádný komentář
 

 

 

Z DALŠÍCH WEBŮ

REKLAMA