Jdi na obsah Jdi na menu
 


Radio Paris sait compter !

Attentats de Paris : la police écarte un témoin-clé

Ajoutée le 14 mars 2016 par Panamza

 

***

mai 2014

Encore une affaire, encore un cas d’application du second principe de thermodynamique, lorsque soudain, sous les coups d’une Kalachnikov, des entités séparées, suivant jusqu’alors leur propre déterminisme, se dissolvent en monceau, indéterminé, de cadavres…

Encore une occasion de rappeler que la seule certitude réside dans l’affirmation positive de l’absence, et que sans même connaître la vérité, il est aisé de reconnaître le mensonge, meilleur allié des nazis qui nous gouvernent :

En visite mardi à Bruxelles, le président français s'est rendu sur les lieux où quatre personnes, dont une Française, ont été abattues samedi.

M. T. avec AFP

Le 27/05/2014 à 17:08

Mis à jour le 27/05/2014 à 23:00

 

http://www.bfmtv.com/politique/francois-hollande-va-se-recueillir-devant-musee-juif-bruxelles-782555.html

 

Tout le monde en est convaincu : « quatre personnes » ont été abattues…

 

tout le monde sauf…

 

la police fédérale belge :

 

triple meurtre rue des Minimes

 

« Le 24 mai 2014 vers 15’50 un homme a tué trois personnes dans un musée de la rue des Minimes à Bruxelles.l »

 

Publié le 28/05/2014

à la requête du Procureur du Roi de Bruxelles et de Juge d'instruction

 

http://www.polfed-fedpol.be/ops/ops_teidentificerendetail_fr.php?RecordID=1123

 

Ne reste que des questions...de logique : puisqu'on n'a tué que trois personnes dont une majorité d’agents israéliens rue des Minimes, qu’en est-il de la quatrième disparue...

 

Le jeune Alexandre, décédé suite de ses blessures à l’hôpital...ou la très discrète et mystérieuse Dominique...qu’il aurait été très urgent de faire passer pour morte...

 

http://lci.tf1.fr/monde/europe/bruxelles-qui-etaient-les-quatre-victimes-de-la-fusillade-du-8424289.html

 

...?

 

31 mai 2014 :

Malgré l'empressement de lci.tf, qui annonçait le 26 mai qu'Alexandre :"s'est éteint dimanche à l'hôpital Saint-Pierre des suites de ses blessures"

http://lci.tf1.fr/monde/europe/bruxelles-qui-etaient-les-quatre-victimes-de-la-fusillade-du-8424289.html

une modification datant du 30 mai 2014 à 12:44. de la page wikipédia sur cette fusillade fait état de son état critique :

'' Transporté à l'hôpital Saint-Pierre, il est grièvement blessé"

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fusillade_au_Mus%C3%A9e_juif_de_Belgique

Il faudra attendre le 6 juin 2014 pour que le décès d'Alexandre Sternes soit constaté définitivement :

Publié le Vendredi 6 Juin 2014 à

Tuerie au Musée juif de Bruxelles: Alexandre Strens, la quatrième victime de l'attaque, est décédé

Belga/AFP

http://www.lacapitale.be/1024504/article/2014-06-06/tuerie-au-musee-juif-de-bruxelles-alexandre-strens-la-quatrieme-victime-de-l-att

 

***

 

Quant au supposé caractère antisémite du massacre, il n'emportait guère l'adhésion des analystes de Debka.com, qui y voyaient encore le 29 mai, un crime qui les laissait "perplexes" :

 

DEBKAfile Exclusive Report May 29, 2014, 9:58 AM (IDT)

"Others surmise that he went into the second stage for the deliberate intent of obscuring his real mission and presenting the impression of an indiscriminate anti-Semitic attack on a Jewish target.
The latest issue of DEBKA Weekly offered exclusive details and background for this perplexing crime."

http://www.debka.com/article/23951/The-Tel-Aviv-couple%E2%80%99s-Brussels-killer-got-away-clean-after-Belgians-missed-out-on-intelligence-routine

 

Pour lever cette perplexité, les analystes israéliens sont enclins à insérer les assassinats de Bruxelles dans une série qui prendrait son origine en Israël :

Were the Tel Aviv Couple Victims of an Iranian, Hizballah Revenge Killing?

Rumors grow that Israeli couple killed in Brussels Jewish museum attack were targeted for their alleged intelligence work, and that their death may be connected to another assassination in Israel.

 http://www.livenews-24.com/were-the-tel-aviv-couple-victims-of-an-iranian-hizballah-revenge-killing/

***

La narrative classique d'un site tel que Debka voudra sans doute faire nécessairement passer l'Iran pour se grand satan responsable de toutes les misères du monde. Mais au de-là de l'information destinée aux gogos du système, Debka n'en reste pas moins un site de renseignement usant de codes et d'implicites qui laissent entrevoir, derrière la version officielle, la trame d'une histoire plus sérieuse, n'ésitant pas à se demander au détour  :

Who hired the professional hit man for the Brussels Jewish Museum assassination?

Alors que les cocoricos de Radio Paris, aux ordres d'un NWO qui cherche dorénavant à remplacer un gouvernement en pleine déliquescence par des larbins nationalistes, résonnent pour annoncer l'arrestation du meurtrier présumé, Debka fera preuve d'une toute autre impertinence en ne voyant chez Medhi Nemmouche qu'un patsy de service dont la fonction était justement de se faire arrêter :

...accomplice who removed the evidence?

L'article ne se lasse pas de douter de la version officielle, considérée avant tout comme une accumulation d'énigmes :

If indeed Nemmouche was the shooter, it is hard to explain why he spent the next five days in Brussels although he knew that every policeman was looking for him. That is one enigma....

Se permettant le luxe de prédire que le pauvre pigeon Nemmouche ne nous apprendra rien sur l'affaire...

But he is unlikely to have much to give away.

...Debka laisse davantage entendre à ses lecteurs que le tueur a depuis longtemps fui en Europe centrale ou orientale et qu'il a déjà changé d'identité :

And the Brussels killer will not have stayed in West Europe. He will have got away clean and taken a new identity.

http://www.debka.com/article/23962/Is-Mehdi-Nemmouche-the-Brussels-al-Qaeda-killer-%E2%80%93-or-accomplice-who-removed-the-evidence-

 

***

 

Dernière mise à jour : 23/03/2016 - 00.18 CET

 

Komentáře

Přidat komentář

Přehled komentářů

Zatím nebyl vložen žádný komentář