Jdi na obsah Jdi na menu
 


Les tigres sont entrés dans Paris !

Tigre abattu dans le sud de Paris

Le Monde.fr avec AFP | • Mis à jour le
 
Les pompiers et la police avaient été appelés par des particuliers ayant aperçu l’animal dans le 15e arrondissement, près du siège de France Télévisions.

Un tigre de 200 kg, qui s’était échappé d’un cirque dans le sud-ouest de Paris vendredi 24 novembre en fin d’après-midi, a été « neutralisé » par le personnel du cirque, a annoncé la police, en précisant que le félin était mort. Une enquête a été ouverte au commissariat du 15e arrondissement.

Les pompiers avaient été appelés peu avant 18 heures par des particuliers ayant aperçu l’animal près du siège de France Télévisions (métro Balard).

http://www.lemonde.fr/societe/article/2017/11/24/un-tigre-abattu-a-paris-apres-s-etre-echappe-d-un-cirque_5220151_3224.html#w68vuztkKh5B806i.99

 

Les tigres dans la région parisienne, c'est une vieille histoire...

Celle qui débuta le 13 novembre 2014 pourrait relever du fonctionnement "conspirationniste" de ce qu'on appellerait aujourd'hui une "fake news" :

 

Premier acte : dans la journée du jeudi 13 novembre 2014

 

Un fauve en liberté traqué en Seine-et-Marne

A Montévrain, la police et les pompiers, appuyés par un hélicoptère, étaient mobilisés pour retrouver le félin. Les habitants étaient invités à rester chez eux et les enfants, confinés à l'école.

Le Monde.fr avec AFP | • Mis à jour le

La police et les pompiers, appuyés par un hélicoptère, étaient mobilisés pour retrouver un fauve en liberté en Seine-et-Marne, photographié jeudi 13 novembre au matin par un riverain. Un lieutenant de louveterie équipé de seringues hypodermiques est également arrivée dans la zone de recherches, précise Le Parisien.

Selon le quotidien, des experts du Parc des félins de Nesles dépêchés sur place affirment qu'il s'agirait bien d'un tigre « adolescent ». Grâce à des traces de pas retrouvées sur place, son poids serait estimé à une centaine de kilos.

L'animal a été aperçu à 8 h 30 par la femme du gérant d'un supermarché de Montévrain, qui a ensuite alerté les autorités. La femme a pris l'animal en photo, que le couple a montré à des policiers. Sur ces clichés, on aperçoit un félin au pelage roux sur un monticule d'herbe.

http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/11/13/un-tigre-en-liberte-traque-en-seine-et-marne_4523188_3224.html#jSLKuJTXu2MKH5EO.99

 

 

Deuxième acte : dans la nuit du jeudi au vendredi 14 novembre 2014

 

Mis à jour le

Aperçu pour la dernière fois jeudi à 15 heures, le tigre en liberté repéré en Seine-et-Marne est toujours dans la nature. Un hélicoptère équipé de caméras thermiques a beau l'avoir cherché toute la nuit, le félin reste introuvable. Les recherches reprennent de plus belle ce vendredi matin.

Un important dispositif mobilisé

En début de soirée jeudi, sept camions de la gendarmerie transportant plusieurs dizaines de gendarmes ont dû quitter les lieux, après plusieurs heures de recherche infructueuse.

Depuis que l'animal a été repéré, plus d'une centaine d'hommes ont été mobilisés pour cette traque à une quarantaine de kilomètres à l'est de Paris. Une vaste battue a été organisée dans l'après-midi de jeudi avec une trentaine de gendarmes dans une zone boisée grande comme quatre à cinq terrains de football, entre Montévrain et la commune voisine de Chessy.

Mais, en dépit de "recherches approfondies", elle s'est soldée par un échec, a reconnu le sous-préfet de Torcy, Frédéric Mac Kain. Près de 24 heures après son signalement, le tigre court donc toujours.

Il s'agit bien d'un tigre

L'hélicoptère a cru repérer l'animal dans cette zone, et des empreintes, identifiées comme pouvant appartenir à un tigre, y ont été retrouvées, a précisé le sous-préfet.

La préfecture et les spécialistes intervenus jeudi se sont montrés catégoriques: les photographies et les analyses des empreintes confirment qu'il s'agit bien d'un tigre.

http://www.bfmtv.com/societe/seine-et-marne-le-tigre-court-toujours-846478.html

 

 

Troisième acte : dans la matinée du vendredi 14 novembre 2014

 

Seine-et-Marne: le félin recherché n'est pas un tigre

Mis à jour le

Jeudi matin, une importante chasse au tigre avait été lancée aux alentours de la commune de Montévrain en Seine-et-Marne où ce que l'on pensait être un tigre a été aperçu pour la dernière fois. Sauf qu'après analyse, l'animal ne serait qu'un félin qui s'apparenterait à un gros chat.

http://www.bfmtv.com/societe/tigre-en-liberte-en-seine-et-marne-une-trace-du-felin-pres-de-l-a4-846530.html

 

L'article de BFMTV de 11h22 vient rectifier celui de 6h05 qui confirmait qu'il s'agissait bien d'une chasse au tigre.

Mais si le titre et le chapeau peuvent paraitre clairs et sans ambiguïté : "l'animal recherché n'est pas un tigre", le reste de l'article reste surprenant. En effet, le comportement de l'animal qui continuera d'être décrit...est bien celui du tigre :

 

40 à 50 km par jour parcourus

Ce qui inquiète désormais les autorités, c'est le trajet qu'a dû emprunter l'animal pour se rendre à proximité de cette station-service. Le félin "aurait traversé l'autoroute", s'est étonnée la préfecture. Bison Futé a signalé de son côté "la présence d'un animal errant", et requis "la plus grande prudence" aux automobilistes circulant sur cet axe.

D'autant que l'avancée de l'animal est impossible à prévoir. "Il peut faire 40 à 50 km par jour" mais aussi se planquer "tapi dans des fourrés" ou sur un arbre, puisqu'il peut dormir dix à quinze heures quotidiennement, souligne le directeur du cirque Pinder...

http://www.bfmtv.com/societe/tigre-en-liberte-en-seine-et-marne-une-trace-du-felin-pres-de-l-a4-846530.html

 

 

Epilogue : le samedi 15 novembre 2014

 

Le paradoxe observé dans le second article du 14 novembre de BFMTV se répète dans l'article du Parisien publié le lendemain :

Seine-et-Marne : le félin court toujours, consignes de sécurité maintenues

15 novembre 2014, 12h06

Le félin recherché depuis jeudi en Seine-et-Marne, considéré initialement comme un tigre, n'a toujours pas été repéré samedi, mais la vigilance reste maintenue en dépit d'un dispositif très allégé.

...

«Il n'y a pas de gros félin, donc pas de dangerosité pour la population», a déclaré vendredi la chef de la direction départementale de la sécurité publique, Chantal Baccanini. Pour le responsable de l'ONCFS en Ile-de-France, Eric Hansen, «c'est entre le chat domestique et un félin plus gros».

 

Et puisque les gros félins ne possèdent aucun caractère de «dangerosité pour la population», le lecteur ne pourra donc que s'étonner des mesures de sécurité qui accompagne cette absence de «dangerosité» :

 

«Nous déconseillons toujours aux personnes de se rendre dans la forêt de Ferrières», a précisé la préfecture.

http://www.leparisien.fr/seine-et-marne-77/seine-et-marne-le-felin-court-toujours-consignes-de-securite-maintenues-15-11-2014-4294469.php

 

Donc, l'animal pesant une centaine de kilos, parcourant une cinquantaine de kilomètres par jour et que tout le monde, experts compris, a identifié comme étant un tigre, n'est en fait qu'un gros matou, qu'il vaut mieux ne pas rencontrer au détour d'un sentier de la forêt de Ferrières...

 

...rassuré ?

 

***

Tiger attack!

A tiger attacked forest rangers in Kaziranga National Park, India, in 2004.

WildFilmsIndia

Ajoutée le 12 nov. 2011

 

***

 

Mise en ligne : 1/12/2017 - 11:13 C.E.T.

Dernière mise à jour : 05/12/2018 - 14:04 C.E.T.

 

 

Komentáře

Přidat komentář

Přehled komentářů

Zatím nebyl vložen žádný komentář