Jdi na obsah Jdi na menu
 


Cheikh Anta Diop

- Cheikh Anta Diop : une biographie scientifique

- L'infowar dans le domaine tchèque : l'exemple du tag " Cheikh Anta Diop "

- Palestine et mythe "chamito-sémitique"

- La méthode diopienne et l'imposture des discours sur l'afrocentrisme

***

CHEIKH ANTA DIOP : une biographie scientifique

Publikováno 5. 12. 2017

***

12. 5. 2016

Résultat de la recherche de la forme « Cheikh anta diop » dans le domaine hypertextuel tchèque. 

 

Intro - def :

un système de communication est un objet narratif, un texte, englobant à la fois

  • les niveaux de narration intertextuels et intratextuels traditionnels (ceux définis par Genette ou Voloshinov / Bahtine), en tant qu’ils sont les contenus des différentes pages,

  • et les niveaux hypertextuels du réseau internet, en tant qu’ils sont les liens entre les contenus linguistiques du niveau intratextuel, les adresses auxquelles renvoient les liens sur le web, leur arborescence et leur organisation en rubrique (/tag), la graphie et l’iconographie pour les représenter….

 

Cet objet narratif, est un énoncé construit sciemment par un « auteur » (dans cette analyse j’inventerai un auteur hypothétique que j’appellerai arbitrairement et totalement au hasard, Monsieur X) faisant intervenir un ou des « narrateurs » s’adressant à un « lecteur » spécifié et visé par « l’auteur » dans sa stratégie de communication (ici : tous les lecteurs du tchèque qui pourraient s’intéresser à Cheikh Anta Diop et entrer son nom dans le moteur de recherche, seznam.cz ou google.)

 

« Cheikh anta diop »

A priori, on s'attend, comme à chaque fois qu'on entre le nom d'une personnalité dans un moteur de recherche, à tomber sur une page de wikipédia en première place des résultats, effectivement, avec "mon" google francophone, on obtient le 15/02/2016 :

1- https://fr.wikipedia.org/wiki/Cheikh_Anta_Diop

2- https://en.wikipedia.org/wiki/Cheikh_Anta_Diop

3- www.cheikhantadiop.net

4-www.cheikhantadiop.net/cheikh_anta_diop_biograp

5- https://www.youtube.com/watch?v=lE8Dyh_N_do (Histoire Africaine: Cheikh Anta Diop, le plus grand savant du 20e siècle Actualités Afrique Ajoutée le 6 juil. 2012 109 904 vues le 15/02/2016)

 

Avec seznam.cz, on obtient un résultat à peu près similaire : 

« tous les résultats » :

1- https://en.wikipedia.org/wiki/Cheikh_Anta_Diop (en anglais)

2- gambia.dk/antadiop.html (en anglais)

3- https://play.google.com/store/books/author?id=Cheikh Anta Diop (en anglais)

4- shekel.cz/tag/cheikh-anta-diop (en tchèque)

« uniquement en tchèque », il n'existe pas pour l'instant de fiche Wikipédia en tchèque sur Cheikh Anta Diop :

1- https://play.google.com/store/books/author?id=Cheikh Anta Diop (en anglais)

2- shekel.cz/tag/cheikh-anta-diop (en tchèque)

3- https://www.tripadvisor.cz/ (tourisme : Hotely v blízkosti Cheikh Anta Diop University) (en tchèque)

4- https://plus.google.com/111618380993072756383 Diop Pape - Commerce - Sénégal - Dakar, (en français)

 

Le premier lien à s’afficher dans le domaine tchèque, a été créé intentionnellement et explicitement conçu pour répondre à toute recherche « Cheik Anta Diop » :

http://www.shekel.cz/tag/cheikh-anta-diop

Pourtant, le contenu de la page ne donne aucune référence aux travaux du professeur africain. Rien ! En consultant cette page, le lecteur n'apprendra strictement rien sur Cheikh Anta Diop...mis part l'orthographe de son nom, mis à part le titre d'un article se trouvant sur une autre page, les sponsors, cette première page du domaine tchèque est complément vide de tout contenu (le premier niveau narratif traditionnel est à peu près zéro), elle se contente de renvoyer à une autre page du même site…

Autrement dit ce premier résultat est une aberration sémantique, un référant sans référé, une blague, un jeu avec le forme des mots permettant de créer un univers hypertextuel alors que le niveau intratextuel reste inexistant… « l’auteur » s’est contenté de créé un dossier /tag vide.

Le lien renvoie à la rubrique Interview du site Shekel.cz

http://www.shekel.cz/35191/novorocni-interview-s-karimo-sadio

Le contenu intratextuel du second document, une interview d’une blogueuse tchèque…mariée à un mystérieux africain, (Issa Sadio)…

Le portrait du mari se dessine essentiellement par des profils anonymes et des articles sur le multiculturalisme et les couples mixtes (parfois diffamatoires) (pravednes.cz/SadioIssa.profil, https://cz.linkedin.com/pub/dir/Issa/Sadio

www.centralniregistrdluzniku.cz/hodnoceni-firmy-Issa-SADIO,3471442

…nous apprend qu’elle signe ces mails d’une citation en Wolof de Cheikh Anta Diop  /

Ve svém mailu v podpisu máš toto: “Nit ku ñuul dem ba ñu raxas ub yooram, ba mu fatte fu mu mas a joge, ba toskare… ba xamatunu fu nu joge; lu doon nun sax nu xeeb ko; defe ni lu nekk danu koo war a ñakku ci ñeneen ñi.”   (Cheikh Anta Diop) – přeložíš nám to prosím?

Le texte de l’interview donne la traduction : « les Noirs ont subi un lavage de cerveau, ils en ont oublié qui ils étaient, ils ont oublié leurs origines, nous dénigrons ce que nous avons été, nous croyons devoirs copier tout ce qui vient de l’étranger... »(la blogueuse estime que cette vérité s’observe aussi chez les Tchèques et les Moraves - et puisque la bloggueuse s'expriment sur un site explicitement de culture israélienne -Shekel- le lecteur pourrait s'étonner qu'elle ne nous indique pas si cette citation s'applique aussi aux Israéliens)

Ten text se týká černých Afričanů, ale myslím, že jeho obsah platí i pro obyvatele Čech a Moravy: „nakonec černochům vymyli mozek, až zapomněli, kde bývali, až zapomněli, odkud pocházejí; to, čím jsme byli, podceňujeme; myslíme si, že všechno musíme kopírovat od cizích.“

En citant encore le nom du professeur par une version de son nom au génitif « Cheikha Anty Diopa » , l’auteur du système de communication, renforce l’effet de mise en abîme, le prolongeant du niveau intertextuel déjà atteint avec le wolof et élargi avec le tchèque, avec la création d’une forme linguistique propre à cette langue orientale.

CONCLUSION

Au niveau intratextuel, l’interview révèle donc l’existence de Cheik Anta Diop à un niveau intertextuel et même métatextuel, celui d’un texte qui parle d’un texte. En plus du présent de l’interview, le lecteur doit faire face soudainement au passé de l’échange épistolaire. Voila donc que le terme CHEIKH ANTA DIOP, apparaît historiquement (sous couvert de la bonne fois des « narrateurs ») d’abord dans la forme textuelle au travers de cette citation venant clôturer les méls envoyés par une blogueuse à une rédaction d’un journal en ligne.

Au niveau hypertextuel, en bas de la seconde page, le webmaster de Shekel.cz fait apparaître un nouveau contenu hypertextuel sous la forme d’une icône CHEIKH ANTA DIOP à cliquer dans un tableau.

Ainsi, les deux pages, l’une adressée /Cheick-anta-diop et l’autre /interview, dans un semblant de réflexivité, créent un lien d’intertextualité supplémentaire – une fausse intersubjectivité, « on » parle, et dans le même instant, sans aucun travail d’autocritique qui devrait construire un nouveau « on » moins ignorant que le précédent, « on » parle de, mais oublie de préciser que les « ons » restent indifférenciés, que le second ne s’est pas nourri des erreurs corrigées du premier.

Du point de vue technique, cela consiste en un travail de copier/coller, « on » se contente d’enfouir son contenu intratextuel dans une arborescence hypertextuelle plus ou moins fictive :

( Příspěvky se štítky – message avec tag -  rubrique qui réfère à l’adresse http://www.shekel.cz/tag/  dont la page la plus fréquentée sur google  : www.shekel.cz/tag/ori-urlev (un héros du ghetto de Varsowie) Voire www.shekel.cz/tag/bible Sur seznam : http://shekel.cz/tag/muslimove (les Mulsulmans). Les pages de Shekel.cz apparaissent dans les premiers résultats donnés par Seznam à la recherche Muslimové ou Efrajim Halevi (ancien directeur du Mossad))

La construction de ce système de narration adopte une stratégie lui permettant d’élargir au maximum, au détriment de tous les concurrents, sa visibilité dans le monde hypertextuel…et sa visibilité ultérieure dans la future création textuelle.

En créant une réponse hypertextuelle a priori, les « auteurs » de l’adresse et du lien /cheikh-anta-diop précèdent toute demande sur le niveau intertextuel. En influençant le référencement par les algorithmes des moteurs de recherche, les « auteurs » parviennent à jeter aux oubliettes des fins fonds de classement des contenus plus riche que celui proposé par shekel.cz à ses lecteurs.

Il est en effet absolument scandaleux, et diffamatoire, de prétendre résumer l’œuvre de Cheikh Anta Diop… :

 

Cheikh Anta Diop 

Nations nègres et culture : de l'Antiquité nègre égyptienne aux problèmes culturels de l'Afrique noire d'aujourd'hui,

Cheikh Anta Diop 

 L'unité culturelle de l'Afrique noire,

Cheikh Anta Diop 

L'Antiquité africaine par l'image,

Cheikh Anta Diop 

L'Afrique noire précoloniale. Étude comparée des systèmes politiques et sociaux de l'Europe et de l'Afrique noire de l'Antiquité à la formation des États modernes,

Cheikh Anta Diop 

Les fondements culturels, techniques et industriels d'un futur État fédéral d'Afrique noire,

Cheikh Anta Diop 

Antériorité des civilisations nègres : mythe ou vérité historique ?,

Cheikh Anta Diop 

Parenté génétique de l'égyptien pharaonique et des langues négro-africaines,

Cheikh Anta Diop 

Civilisation ou barbarie,

Cheikh Anta Diop 

Nouvelles recherches sur l'égyptien ancien et les langues africaines modernes,

 

 

…à une citation relevant d'un vulgaire racisme anti-nègre…

 

***

 

Une conception du monde, dans laquelle on s'imagine que les adeptes d'une même religion seraient tous les descendants d'un ancêtre unique, et donc partageraient tous des gènes communs, est une conception en-soi raciste puisqu'elle exclut l"autre" génétique de la dignité de l'appartenance clanique et des droits et honneurs qui en découlent. La réalisation pratique de cette vision du monde ne pourra que confirmer ses implications logiques : le racisme de la société israélienne est une évidence mainte fois observée :

http://www.liberation.fr/planete/2015/05/01/le-racisme-anti-noir-denonce-par-des-juifs-d-origine-ethiopienne_1282238

Cependant, ce racisme banal et pulsionnel ne suffit pas encore à expliquer la motivation pour l'élaboration complexe du système narratif "Cheikh Anta Diop" par  Shekel.cz. Justement, son caractère élaborée et raisonnée montre que la stratégie narrative mise en place ne relève pas d'une pulsion primaire (comme c'est sans doute le cas de la citation utilisée par la blogueuse.) Au contraire, l'utilisation explicitement intertextuelle de la citation par la rédaction de Shekel.cz, incite le lecteur à prendre en compte le contexte intertextuel le plus large possible afin de saisir les enjeux du dialogue mis en place.

Quelles sont les théories qui s'affrontent ? En quoi l'oeuvre de Cheikh Anta Diop représente-t-elle un danger pour la "civilisation" judéo-chrétienne en général et le suprématisme israélien en particulier ?

Pour la "civilisation", on pourrait très schématiquement et d'une façon très polémique proposer qu'en réalité, la civilisation prend fin avec la disparition de l'Egypte et le début des âges barbares qui n'ont toujours pas pris fin.

Pour le "judéo", concernant particulièrement Shekel.cz, la stratégie cognitive de compensation doit permettre à la victime de ses illusions perdues de sauver encore la face. On pourra alors dans un premier temps, admettre le premier point : ''certes la civilisation a disparu avec l'Egypte...'' Puis dans un deuxième temps, on tentera de rendre ce premier point négligeable, incapable de changer la conception qu'on aura du clan, l'image qu'on aura de soi : ''il nous reste l'essentiel de cette civilisation perdue : la langue !"

Soit Cheikh Anta Diop et Théophile Obenga contre le mythe chamito-sémitique !

Dans la vidéo ci-dessous, on constate comment un agent chamito-sémitique, ne peut s'empêcher de donner son avis sur l'égyptologie et l'histoire de l'Afrique, diffamant encore le grand savant qui se montrerait nostalgique des anciennes monarchies et se montrerait donc bien indigne de la "démocratie moderne" :

Publikováno 23. 10. 2014

 

Je n'oserais pas demander à l'agent chamito-sémitique ce qu'il pense de Sigmund Freud et son Homme Moïse...

...ni des programmes scolaires palestiniens :

Serigne Touba, Maodo et Cheikh Anta enseignés dans les écoles palestiniennes

Mardi 15 Novembre 2016 - 09:23

De grandes figures du Sénégal seront désormais enseignées dans les écoles palestiniennes. Cheikh Ahmadou Bamba, El hadji Malick Sy, El Hadji Ibrahima Niass mais aussi Cheikh Anta Diop seront intégrés dans les manuels scolaires.
L’annonce Safwat Ibraghith, ambassadeur de la Palestine au Sénégal, dans un entretien accordé à l’Observateur en marge du 28e anniversaire de la déclaration d’indépendance du pays. 

http://www.ndarinfo.com/Serigne-Touba-Maodo-et-Cheikh-Anta-enseignes-dans-les-ecoles-palestiniennes_a17481.html

***

Cheikh Anta Diop pas "démocrate" ?...la réponse du professeur :

Le P.cheik anta diop parle du problème mentale des noirs.

Mise en ligne le 5 mai 2011 par KÉMÈT

Faute d'arguments tirés de la "connaissance directe", les tenants du mythe chamito-sémitique se contenteront de diffamer : Cheikh Anta Diop et ses disciples souffreraient d'afrocentrisme :

L'Afrocentrisme, une imposture scientifique inventée par Mary Lefkowitz

Ajoutée le 5 sept. 2012 par UhemMesut

La méthodologie de Cheikh Anta Diop

Publikováno 30. 6. 2011

***

 

VIDEO - Cheikh Anta Diop: La conférence de Niamey (1984)

 

 

***

 

 

Dernière mise à jour : 13/10/2018 - 11:49 CET

 

 

 

 

Komentáře

Přidat komentář

Přehled komentářů

Zatím nebyl vložen žádný komentář