Jdi na obsah Jdi na menu
 


9/11 - Le non-marxisme

25. 7. 2016

2016 : Citation de Franck Lepage et critique non-marxiste

2014 : Traité de Lisbonne : les explications d'Etienne Chouard

2012 : Les candidats à la présidence de feue la République dénonceront-ils enfin le coup de 1973?

Novembre 2008 : L'escamotage marxiste...les banksters, l'argent dette de Paul Grignon

2014 : Jacques Pauwels : 1914-1918, la grande guerre des classes !

2011 : I am the queen of England : Did the Time of London (1862) predicted the Lincoln Assassination (1865) - Whose benefits (2008) ? - Philippe Katerine

 

***

 

Citation de Franck Lepage et critique non-marxiste

 

25 juillet 2016

 

Depuis l'été 2008, tel un nain intimidé sur les épaules de géants visionnaires, j'essaie au travers des rubriques de Radio Paris Ment et WWI de construire une vision du monde donnant le plus de sens possible aux événements du 9/11.

Etonné d'entendre la rumeur si discordante du monde sur le sujet, je me lançais à la recherche d'une méthode m'aidant à forger une opinion.   

Comment comprendre ce nouveau chaos du monde ?

Comment les géants, ouvrant la voie de l'histoire, édifiant les exemples à suivre depuis Imothep, ont-ils imprimer un cadre rationalisant sur le flux ininterrompu d'images fourni par notre système cognito-perceptif ?

Comment puiser à leur enseignement, toujours poussé par la soif de la révolte ? Comment s'instruire Citoyen en puisant à la leçon de courage des Descartes, Galilée ou Socrate ?

Quelles sont les nouvelles formes prise par la traditionnelle chasse aux sorcières, de quel bois élèvent-on les nouveaux bûchers du contrôle social?

Comment saisir la déformation par les mensonges médiatiques, eux-aussi ininterrompus. Comment entendre les docteurs en Sorbonne fomenter leurs inquisitions nouvellement médiatiques et traditionnellement académiques ?

Dans ce nouveau monde du chaos, poussées par les images supposées des attentats du 11 septembre 2001 et sous prétexte de guerre au terrorisme, les Républiques bourgeoises judéo-chrétiennes se lançait dans une guerre sans fin contre les Républiques prolétaires, souvent arabes et musulmanes, de la mer Méditerranée, jusqu'au sud de la Russie.

Dans ce contexte de guerre entre les Nations et d'agressivité bourgeoise, les accords diplomatiques et militaires passés dans le cadre du groupe de ShanghaÏ, prenaient des élans d'alliance technique et militaire entre les Républiques prolétaires de l'axe Moscou-Pékin.

Mais au delà des habitudes de pensées, une lutte des classes entre bourgeois et prolétaires, l'étude de l'histoire des luttes et de leurs nouvelles formes, permet d'esquisser une possible critique non marxiste,  comprise comme la réduction de la théorie marxiste à une place de cas particulier dans un ensemble synthétique plus large qui reste à inventer.

Cette critique porterait au moins sur deux points : 

- c'est la structure politique qui détermine la structure économique (un coup d'Etat ou une élection peuvent entraîner des variations de la politique monétaire et du niveau d'endettement (voir l'exemple spectaculaire et instructif de la Pologne depuis le coup de Smolesnk du 10 avril 2010),

- l'explication ontologique de la lutte des classes ne recourt pas au verbiage de la contradiction, mais se réfère à une pan-psychologie lorenzienne. Elle engage trois classes : un prolétariat propriétaire de sa force de travail, une bourgeoisie propriétaire de son outil de travail, une classe de banksters, propriétaire de la création monétaire et de tout le reste.

Au sein de la classe dirigeante, les changements de rapport de force entre les clans s'appellent, quand ils réussissent, des coups d'Etat (9/11, le coup de  Smolensk), ils pourraient passer, quand ils échouent, pour des coups de force: Carancas-USA 193.

Cette guerre secrète intra-classe constitue un moteur historique loin d'être négligeable.

Elle permet d'expliquer le recomposition de la République Romaine à partir de 450. Le dernier clan vainqueur, traitant systématiquement le perdant de barbare ou d'hérétique.

La lutte intra-classe peut aussi amener plus de démocratie, un partage du pouvoir avec les classes dominées. C'est notamment le cas quand un clan cherche des alliés de l'extra-classe, au détriment de ses adversaires directs : le clan ostrogothique s'alliant au prolétariat italien et provoquant la fureur de Justinien qui réduit en cendres la péninsule italienne et y imposa la Pragmatique sanction, c'est aussi Philippe-Auguste s'alliant à la Bourgeoisie.

 

Ce que nous montre surtout l'histoire contemporaine de la République de Pologne ou de  La République d'Islande, c'est que partout où l'alliance entre le prolétariat et la bourgeoisie n'a pas été rompue, l'Etat exerce encore pleinement le pouvoir sur les phénomènes de création monétaire et d'endettement publique.

Partout les reprises en main de l'avenir financier d'une nation sont possibles, à condition que les classes victimes de la domination par manipulation et conspiration, prennent conscience d'elles-mêmes et de leur unique adversaire commun, ces pulsions incomprises qui nous gouvernent. 

 

Partout encore, c'est l'esprit de Robespierre, soufflé par Henri Guillemin, qui plane sur la Cité. 

 

C'est dans ce cadre de référence que j'ai réussi à comprendre le 9/11, non pas comme une catastrophe, aveugle en causalité et unique en son genre de folie, mais comme les conséquences d'une lutte intra- et extra-classe, comme un programme parfaitement exécuté et prouvant une stratégie en action: la mise en place d'une nouvelle politique de la tension, encore plus atroce et meurtrière que celle qui ravagea l'Europe pendant les années de plomb en Italie et ailleurs.

Ces évènements du "terrorisme" s'expliquent directement par une stratégie menée par les clans de la classe dominante, les banksters, ces crapules qui nous gouvernent, aveuglés de rage, ivres de revanche et agitant leurs chiffon rouge de la terreur, cherchant comme d'habitude à diviser, pour mieux vaincre leurs adversaires.

C'est dans ce cadre de référence que la citation de Karlheinz Stockhausen résonne d'un écho tout particulier: le 9/11 comme la plus grande oeuvre d'art réalisée

...

car dans la stratégie de contrôle politique,

"terrorisme" et "art comptant pour rien", occupent la même fonction :

Ajoutée le 10 janv. 2016 par Lateteatot0

Transcription -extrait à partir de 3:45:55 :

C'est toute la fonction de l'art contemporain qui réalise le miracle de convaincre les classes moyennes de faire alliance avec les classes dominantes (en les faisant adhérer, par la violence de la coercition sociale exercée par l'autorité des ministères, aux valeurs de la défiscalisation de l'art de marché – ce qui est „vide de sens“ est le plus cher) contre les classes populaires alors que tout l'enjeu des luttes de classes dans une démocratie, c'est que les classes moyennes fassent alliance avec les classes populaires contre les classes dominantes.

Ce qu'on est en train de nous jouer depuis les attentats et le choc des civilisations, et ceux qui voilent leurs femmes et qui n'aiment pas qu'on boive des coups, c'est ça, c'est une désolidarisation des classes moyennes avec les classes populaires, parce que quand ça pétera dans les classes populaires (loi Macron qui finit d'achever la protection sociale)...est-ce que les classes populaires se solidariseront avec eux (ceux qui voilent leurs femmes) à ce moment-là ?

...moue dubitative...

...le génocide qui vient ...

 

?

 

***

 

TRAITE DE LISBONNE

Etienne Chouard nous dévoile la tuyauterie de l'usine à gaz :


Etienne Chouard sur l'article 123 du Traité de Lisbonne
Uploaded by Antipenseunique. - News videos from around the world.

 
 
***
 

2012 : Les candidats à la présidence de feue la République dénonceront-ils enfin le coup de 1973?

 
 
28.10.2010
 
Une période révolutionnaire est sans doute en soi déstructurante. Elle est le temps de la recomposition des forces politiques au sein de la répartition des pouvoirs.  Et les surprises ne manquent pas en cette époque de prise de conscience du déplacement des lignes de rupture.
Au nom de leur survie respective, les ennemis d'hier, bourgeois et prolétaires, se voient aujourd'hui condamnés à s'allier  face à un nouvel adversaire commun clairement et distinctement identifié : le NWO, néoféodalisme bicéphale alliant le pouvoir des changeurs de monnaie aux phantasmes de lignée davidique des Saxe-Gotha.
 
 

Pour l'instant l'héritière du crocodile breton, rêvant d'un nouveau 2002, se contente de larbiner auprès de ces maîtres d'Albion. Elle grogne encore un globaliste choc des civilisations et son hyperclasse d'apatrides...bourgeois bobos dégénérés...

Qu'à cela ne tienne, le chemin menant aux élections de 2012 sera-t-il enfin l'occasion d'introduire dans le débat public (hors la Cité du Net bien sûr ;-)  la réalité du coup d'état  de 1973 orchestré en France par les Banksters?

A l'exemple de la République d'Islande, sera-t-il encore temps de chasser à coups de casseroles les nazis qui nous gouvernent et de mettre hors d'état de nuire leurs maîtres de la City ?
 
...les surprises seront à la mesure de l'enjeu...
 
...de taille...
 

Putain_Marine Le Pen Philippe Katerine
Uploaded by cramchur. - Watch more music videos, in HD!

 

***

le Front national en tête chez les ouvriers et les jeunes 

François Vignal
Le 07.12.2015 à 14:45

Selon notre étude Ipsos/Sopra Steria réalisée sur 8.000 personnes avant le premier tour, 19% des personnes qui ont voté Nicolas Sarkozy en 2012 comptaient voter FN aux régionales. Le Front national est le premier parti chez les ouvriers (43%) et les jeunes de 18-24 ans (35%).

http://www.publicsenat.fr/lcp/politique/regionales-front-national-tete-chez-ouvriers-jeunes-1157186

 
 
***
 
 
 
27 mai  2010
 
Un autre bourgeois élu  de feue la République dénonce l'oligarchie et la noblesse de la phynance sans y intriquer d'islamophobie :

Il ne reste plus à nos élus qu'à dénoncer le décret Pompidou-VGE de 1973 et enfin, les Citoyens pourraient voir briller au fond du tunnel de la tyrannie phynancière, une petite lumière...


We Are Change Paris : Politiques complices de la dette

Mise en ligne le 25 juin 2011 Khalem2011

Quand les politiques s'enfuient face aux questions génantes concernant la dette. Merci à WeAreChange Paris d'avoir soulevé le problème.

Vidéo originale : http://www.dailymotion.com/video/xcm3...

 

***

 

L'escamotage marxiste...les banksters

 

Novembre 2008 - en pleine tourmente financière


 


Citoyens !Obrazek

 

 

"La théorie du complot est validée..."

 

http://www.strimoo.com/video/12590828/Daniel-Schneidermann-Censeur-abandonne

 

...voila c’est dit !

 

Les laquais de Radio Paris, spécialistes en analyse d’images télévisuelles et n’ayant rien décelé de la fraude du 9/11, en restent bouche bée...

 

La "théorie du complot" n’est pas ici une lubie de l’esprit...c’est juste une autre analyse historique redistribuant l'organisation de la lutte des classes : 

 

"Au long des époques historiques, et probablement depuis la fin de l'âge néolithique, il y eut dans le monde TROIS classes" écrivait Orwell.

Ni Platon ni Dumézil n'auraient démenti ! 

 

Karl Marx,  protégé de la reine d'Angleterre et membre du clan des von Westphalen, accompagné de sa théorie d'une lutte politique opposant seulement DEUX classes, reposent désormais  pour l'éternité à l’ombre de Big Ben... 

 

...amen. 

 

 

Après Waterloo, le schéma hégélien d’une description du développement naturel et dialectique de l’histoire triomphait...

...le nouveau pouvoir voulait effacer les effets du réalisme diffusé par l'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert...et les victoires militaire des Français.

Après la chute de la République en Europe, la restauration, nécessaire synthèse historique à justifier a posteriori, devenait le modèle sous-jacent de la dialectique hégélienne...

...une société, composée uniquement d’esclaves du salariat et des élections, devenait l’objectif ultime de l’utopie des banksters bientôt marxistes...

...programme politique qui ne disait pas son nom et instaurait la nouvelle alliance historique de la féodalité et de la création monétaire...

 

...soudainement unies...

 

...face à leurs uniques ennemis...

 

...Républiques et souverainetés monétaires...

 

 

1862

The Times of London  :

"If that mischievous financial policy, which had its origin in the North American Republic, should become indurated down to a fixture, then that government will furnish its own money without cost. It will pay off debts and be without a debt. It will have all the money necessary to carry on its commerce.It will become prosperous beyond precedent in the history of civilized governments of the world. The brains and the wealth of all countries will go to North America. That government must be destroyed or it will destroy every monarchy on the globe."

 

http://www.modernhistoryproject.org/mhp/ArticleDisplay.php?Article=FinalWarn02-1
 
 

1865

Da Lincoln Assassination...


Combien de temps avant la chute de la République nord américaine...heu non ça c'est fait depuis 1913...l'article 104 de Maastricht...comment on l'appelle déjà aujourd'hui?
 

Obrazek

L'argent dette - Paul Grignon

 

Dans l'idéologie marxiste, l'ancienne alliance entre le Prolétariat et le Capital bourgeois, qui avait amené à la victoire de Robespierre, a été brisée et remplacée par une nouvelle lutte des classes.

Les Alliés d'hier s'élancèrent soudain les uns contre les autres...

...tapie dans l'ombre, observant d'un oeil paternaliste, comptant les coups échangés entre les deux nouveaux adversaires,  la troisième classe, celle de Washinton de Moscou et d'ailleurs, attendait son heure, plaçait ses pions, tissait sa toile, éliminait ses opposants... 

...elle poussa sans relâche le Capital industriel à asservir le Prolétariat ouvrier...

Une fois acquise la certitude quantique qu'il était possible de se passer physiquement de cette bande d'esclaves dans le processus de production industrielle...il ne restait plus qu'à l'exterminer...industriellement...

Obrazek

Aujourd'hui, en pleine crise économique de 2008, comme en 1929, les milliardaires dévorent les millionnaires dirait Max Keiser à propos du nouveau Coup financier. 

 

http://www.youtube.com/watch?v=vsLajpf3My8

 

La classe du Capital financier (le pouvoir) se débarrasse progressivement du Capital industriel  (des savoirs et des techniques) dans le simple objectif ludique de prouver son privilège de pouvoir limiter au maximum le libre développement des classes dominées...

 

 

...comme d'habitude...

 

***

 

Jacques Pauwels : 1914-1918, la grande guerre des classes! 

"Dans son livre « 14-18 La grande guerre des classes », Jacques R. Pauwels explique cette confrontation mondiale comme le résultat d’une guerre horizontale entre classes sociales.

 

« Les gens de biens contre les gens de rien » ou bien comment, pendant les décennies de la Belle Epoque, les élites des deux côtés ont préparé cette revanche contre le peuple. Comment elles préféraient la guerre à la révolution qu’elles redoutaient tant. "

Ajoutée le 3 déc. 2014 par Intal Globalize Solidarity

http://www.internationalnews.fr/article-jacques-pauwels-la-guerre-de-14-18-le-resultat-d-un-incident-a-sarajevo-pas-du-tout-125205472.html

 

***

 

I am the queen of England !

 

G20 : le centre des décisions politiques ?

 

Obrazek

Le petit machin en rose...

 

 

***

 

Si par hasard, dans quelques contrées de sa gracieuse, quelques doutes planeraient encore : 

 

PM shuts down Parliament until March

 
The Conservative government has shut down Parliament for two months, until after the Vancouver Winter Olympics.
 
http://www.cbc.ca/canada/story/2009/12/30/parliament-prorogation-harper.html
 
 
Parlement fermé pour cause d'olympisme !
 
 
On est loin de l'esprit du jeu de paume
 
 
 
 
***
 
 

 

Assassinations, Wars and Meltdowns: Who Benefits?

William Hughes

 

“In politics, nothing happens ‘by accident.’ If it happened, you can bet it was ‘planned’ that way.” - Franklin D. Roosevelt

 

 

Since the murders of President John Fitzgerald Kennedy, MLK, Jr. and Bobby Kennedy, little has gone right in this country. It’s like we’re headed for hell in a vehicle which doesn’t have any brakes, driven by a raving maniac. Remember, too, the Vietnam War (1963-75)--that heated up almost immediately after JFK was eliminated. (1) That conflict ripped the nation apart and cost the lives of 58,159 of our bravest sons and daughters. Think of the dubious Gulf of Tonkin Resolution. In between, the “Watergate” scandal surfaced and Richard M. Nixon fell from power. (2) The out sourcing of millions of jobs is also part of this saga. (3) Then, there was 9/11! (4) It was followed in March, 2003, by the Bush-Cheney Gang launching a preemptive strike against Iraq, at a cost estimated to be $3.5 trillion! And, the latest shock therapy for us: the Wall Street bailout and the financial meltdown. All of this might make your wonder: Is some powerful, shadowy clique orchestrating the decline of America?

Well, Dr. John Coleman thinks so. He’s the author of a book, mostly of a speculative nature, called “Conspirators’ Hierarchy.” Published in 1992.

 

 

Obrazek

 

 

 

http://www.thepeoplesvoice.org/cgi-bin/blogs/voices.php/2008/10/23/p29423#more29423

 

***

 

 

Le Duvall dormeur...

 

 

***

 

Dernière mise à jour : 25/09/2016 -5:44 C.E.T.

 

 

 

Komentáře

Přidat komentář

Přehled komentářů

Zatím nebyl vložen žádný komentář