Jdi na obsah Jdi na menu
 


Les Sans Noms de l´Abattoir de Smolensk

Contenu:

Septembre 2016 : Le ministre polonais de la défense nationale promet une guerre avec la Russie pour le mois d'octobre

Janvier 2016 : Les hostilités reprennent entre les Banksters et la Pologne

10 Avril 2010 - Kaczincky...les leaders nationalistes auraient-ils un taux de mortalité plus élevé que la moyenne ? Accident d´avion ou programme d'extermination des Républiques souveraines et des Résistances au NWO?

- La Russie est-elle le patsy de service ?

- Qui tiendra le rôle du usual suspect ?

April 9, 2010 - Poland Pulls Trigger to Weaken Zloty

14 avril 2010 : la diplomatie volcanique de l'Otan : l'exemple de l'Eyjafjöll

12 avril 2010 : Financial Time :  le testament posthume de Slawomir Skryzpek

Mai 2010Bon appétit, Messieurs !

- Smolensk - 9/11 : un problème de causalité

***

2 septembre 20016

Etrange rhétorique du ministre polonais de la défense nationale (MON) Antonin Macierewicz dans une interview accordée le 1er septembre 2016 au quotidien Rzeczpospolita et disponible sur son site internet www.rp.pl

Dans l'affaire de Smolensk, le problème n'est pas de savoir si la catastrophe est due à une erreur de pilotage (théorie main stream)  ou s'il s'agit d'un coup d'Etat (théorie des Banksters du NWO), mais de savoir si l'avion présidentiel s'est écrasé à cause d'une défaillance technique (théorie du sabotage russe via l'entreprise Aviakor et du usual suspect israélien via l'entreprise Bedek Aviation Group) ou si les contrôleurs aériens russes ont délibérément induits les pilotes en erreur (théorie avancée par la commission Miller en janvier 2011.)

C'est cette dernière alternative qui emporte l'adhésion du ministre de la défense nationale. La Pologne est prête pour la guerre - affirme-t-il, en attendant de faire état d'enregistrements inédits pour appuyer ses dires...pour le mois d'octobre.

Antoni Macierewicz zapowiada ujawnienie nowych nagrań załogi tupolewa

aktualizacja: 02.09.2016, 16:11
 
http://www.rp.pl/Polityka/309019884-Antoni-Macierewicz-zapowiada-ujawnienie-nowych-nagran-zalogi-tupolewa.html#ap-1

 

***

Les hostilités reprennent entre les Banksters et la Pologne

 

Janvier 2016

Recourir à une grille nationaliste pour analyser le coup de Smolensk du 10 avril 2010 permettait finalement de se demander si la Russie, que tout désignait de prime abord comme un coupable idéal, n'aurait pas en fait tenu le rôle du patsy de service dans une affaire où tout compte fait, le costume du usual suspect convenait fort bien à l'entité sioniste. C'est en effet une entreprise israélienne qui assurait la sécurité informatique de l'avion présidentiel polonais, c'est aussi un média populaire israélien qui fût le premier à diffuser une bien étrange vidéo se révélant finalement un hoax

Cependant, les intérêts russes ou israéliens, dans cette affaire de coup d'Etat polonais d'avril 2010, restent obscures. Si les moyens et l'opportunité semblent bien établis, il manque toujours un motif.

Il faut en fait recourir à une analyse non-marxiste de la lutte des classes pour comprendre à qui profite ce crime, dont la principale victime s'avérera être la politique monétaire menée par Slawomir Skrzypek.

L'arrivée du nouveau président "libéral" issu du mariage de la noblesse féodale et de la banque (la classe des banksters que Karl Marx passe sous silence) Bronislaw Komorowski entraina immédiatement un changement radical de politique, la Pologne devenant soudain le larbin servile du FMI et autre Banque Mondiale.

Seulement, il arrive que les élections puissent encore servir à quelque chose dans les contrées centrales ou orientales de l'Europe. Ce fût notamment le cas lors des élections présidentielles de mai 2015.

Se rendant compte que la vente du pays aux Banksters ne leur était pas systématiquement bénéfique, les Citoyens polonais choisir comme nouveau président Andrzej Duda, un membre du parti Droit et Justice dont était issu le président Kaczynski, liquidé avec le reste de l'Etat à Smolensk.

Fidèle à la politique de son parti, le nouveau président repartit en guerre contre la noblesse internationale et les sanctions ne se firent pas attendre :

Le monde de la finance attaque la Pologne

Le 16-01-2016 © Beskid Info
 

A la surprise générale et pour la première fois depuis 2007, l'agence de notation Standard & Poor's a baissé la note de la Pologne de AAA- à BBB+ avec perspective négative, 1 euro s’échangeant désormais à 4.50 zlotys sur les marchés de change (ayant perdu 10 centimes en une journée, soit la baisse la plus forte depuis août 2011).

La guerre entre le monde de la finance et les réformes du gouvernement conservateur PiS est déclarée, alors que le Président de la République Andrzej Duda vient de signer la création d'une taxe spéciale sur les banques en Pologne (le montant annuel de celle-ci sera de l'ordre de 0.44% de la valeur des actifs de ces institutions financières), dont les gains seront destinés notamment à tenir les promesses sociales du gouvernement (allocation de 500zl à partir du 2ème enfant, médicaments gratuits pour les seniors).
 
Autre élément de discorde entre le gouvernement et les banquiers: PiS souhaite également faire passer une loi destinée à protéger les débiteurs en devises étrangères, notamment pour couvrir ces foyers polonais des effets de l'envolée du franc suisse (CHF) sur les prêts immobiliers. Il y a tout juste un an (le 15 janvier 2015), la décision de la Banque nationale suisse (BNS) d'abolir le cours plancher de sa monnaie face à l'euro avait levé en effet un vent de panique en Pologne où quelques 700.000 ménages détiennent des crédits immobiliers libellés en devise helvétique, le zloty décrochant d'un coup de près de 20% face au franc suisse. Environ 40% des crédits immobiliers en Pologne sont libellés en francs suisses représentant un volume de quelque 31 milliards d’euros, selon la Commission polonaise de surveillance des banques (KNF). Selon les experts, la traite mensuelle pour un crédit immobilier moyen de 300’000 zlotys aurait augmenté de quelques 200-300 zlotys par mois pour un foyer polonais moyen ayant opté pour un crédit en franc suisse. Standard & Poor's a justifié l'abaissement de la note de la Pologne par "le danger pour les institutions démocratique" que représenterait selon l'agence la réforme de la justice et des médias publics dans le pays, ainsi que par le "coût sur le secteur bancaire et le budget qu'engendreraient les réformes sociales voulues par PiS".

Team Beskid
 
http://www.beskid.com/View.php?ArticleID=1999

 

***

 

10 Avril 2010 - Smolensk :  Accident d´avion ou coup d'Etat fomenté par les  banksters?

 

 

23 juillet 2013

 

L'hypothèse de la double explosion

Il n'existe aucun autre cas d'accident d'avion qui tombe d'une hauteur de trente mètres à une vitesse de 270 km / h avec une perte totale de l'équipage de l'avion. Il n'y a tout simplement pas un tel autre accident, Smolensk est le seul.

Publiée le 22 juil. 2013 par swiatloczulosc

 

***

21 avril 2013

 

 

fragment_mapy_eu.jpg

 Source image : http://www.edumal.pl/node/4

 

"la Télévision polonaise (TVP) annonce sur son site WWW.TVP.INFO le début de la vente d’un jeu [...]  Il s’agit d’un puzzle représentant la carte de l’Europe, comprenant 58 éléments et destiné aux enfants de plus de 6 ans. La carte fournit des renseignements historiques concernant certains endroits parmi lesquels, bien entendu, Katyn et Smolensk. « Assassinat des officiers polonais en 1940 », « Mort du président Lech Kaczynski à la suite d’un éventuel attentat en 2010 ». Les inscriptions sont en pleine évolution. Au début c’était marqué « Catastrophe inexplicable », plus tard ce fut « Attentat possible» et dans les nouvelles versions l’adjectif « Possible » sera probablement omis."

http://french.ruvr.ru/2013_04_19/Un-puzzle-polonais/

 

***

16 janvier 2013
 

Un jeune Citoyen, possédant une culture qui m’est tout à fait étrangère, l’affirme catégoriquement :

 

Video of Adrij Mendierej? - Few parts of audio is from PC game Freedom fighters! Video is fake!

http://tube.7s-b.com/video/OIEBNncjh74/Video-of-Adrij-Mendierej-Few-parts-of-audio-is-from-PC-game-Freedom-fighters-Video-is-fake.html

 

Cette nouvelle pièce à ajouter au puzzle vient admirablement compléter la tragédie qui s’est jouée à Smolensk en avril 2010. En effet, honte à moi de l’avoir oublié dans cette affaire, toute black-op de cette envergure exige son patsy de service : ici, la toujours très sérieuse Russie.

Faut-il prendre au pied de la lettre l’affirmation du jeune Citoyen quand il déclare avoir identifié la bande audio d’un jeu vidéo ? Pas nécessairement. Pour le moins il renvoie sans l’ombre d’un doute au caractère hollywoodien de cette production, dont l’objectif est de désigner un coupable tout en le parant des atours de la plus inhumaine et diabolique cruauté.

On entend les assassins supposés éclater de rire après chacun de leur meurtre…et puisqu’ils sont censés être Russes, le spectateur moyen de Youtube les imaginera gavés de vodka !

Or un tel comportement, a effectivement été décrit, en son temps, dans des termes tout à fait similaires et dans des intentions tout à fait identiques :

« The Germans stood around with satanic smiles on their faces, radiating satisfaction over their fouls deeds. They drank toats with choice liquors, ate, caroused and enjoyed themself by the warm fire. »

Yenkel Wernik. One year in Treblinka.

 

Après avoir relu le testament posthume de Slawomir Skrzypek...

Poland has been able to profit from flexibility of the zloty exchange rate in a way that has helped growth and lowered the current account deficit without importing inflation. Poland is committed eventually to entering the single currency. But recent experience – both the problems in the eurozone and our own generally positive circumstances outside it – make us question whether we should submit quickly to a rigid exchange rate regime as a pre-condition for entry.

http://www.ft.com/cms/s/0/9b86a3a4-4664-11df-9713-00144feab49a.html

April 9, 2010

Poland Pulls Trigger to Weaken Zloty

http://blogs.wsj.com/emergingeurope/2010/04/09/polish-central-bank-pulls-trigger-to-weaken-zloty/

 

…redisons donc les conclusions qui s’imposent au vu du changement de politique que connu la Pologne après le coup d’Etat du 10 avril 2010 :

12 mai 2010

La Pologne veut prolonger la ligne de crédit modulable du FMI

http://www.lesechos.fr/info/inter/afp_00250008-la-pologne-veut-prolonger-la-ligne-de-credit-modulable-du-fmi.htm

05/07/2010

Bromislaw Komorowski souhaite poursuivre la libéralisation de l'économie, entend faire passer le pays à l'euro d'ici cinq ans environ...

http://www.eitb.com/infos/europe/detail/459422/le-liberal-bronislaw-komorowski-elu-president-polonais/

Le 05-11-2011

Un Polonais à la Banque Mondiale

http://www.beskid.com/View.php?ArticleID=1658

Alors que d’une part, son économie en croissance de près de 2 points quand d’autres subissaient une recession et 4 points, et que d’autre part, sa monnaie nationale et un taux de change flottant auraient du l’en protéger, la dette publique polonaise connut un taux d’accroissement similaire à celui des pays de la zone euro après le déclenchement de la crise des subprimes en 2008 :

http://www.csas.cz/banka/nav/o-nas/vyvoj-statnich-dluhu-v-eu-d00014488

Dans cette affaire de Smolensk, le mobile du crime se laisse observer dans les statistiques de l‘endettement. Les usuals suspects, cette oligarchie financière telle qu’elle s’est formée le long du XVIIIème siècle pour enfin prendre le pouvoir à Waterloo, s’imposent alors encore une fois à l’esprit suspicieux. Le bras armé de cette oligarchie se chargeant d’accomplir sa besogne de maîtrise technologique via le Bedek Aviation Group et d’infiltrer Aviakor, la compagnie chargée de la maintenance électronique du Tupolev de la présidence polonaise.

Ne restait plus qu’à construire l’image diabolique du patsy de service et de faire...

...dans cette guerre à la souveraineté par la dette...

http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_pays_par_dette_publique

...d’une pierre deux coups. Maariv en première ligne...

Il n’est pas surprenant que l’exécutif russe ait décidé de contrôler l’enquête :

M. Poutine dirige la commission d'enquête sur le crash qui a fait 97 (sic.) morts

http://actualite-israel.com/crash-pologne-poutine-sur-place-tous-les-corps-retrouves-45676/

Leur incapacité à assurer la sécurité d’un chef d’Etat étranger en visite, la révélation de la puissance d’action d’un réseau infiltrant leurs services…autant de points délicats sur lesquels les autorités russes s’empresseront de garder le silence…

 

***

 

 

À propos des traces de matériaux explosifs

 

10 nov, 2012

 

L’information publiée la semaine dernière qui a fait le tour du monde avant d’être « démentie » par le parquet polonais a entraîné le licenciement de son auteur, Cezary Gmyz, et du rédacteur en chef du journal Rzeczpospolita. Si les médias étrangers se sont satisfaits de la déclaration d’ouverture de la conférence de presse des procureurs militaires polonais chargés de l’enquête (« il n’y a pas de présence attestée de traces de TNT et de nitroglycérine sur l’épave du Tu-154M »), la presse d’opposition polonaise se demande toujours ce que sont ces fameuses « particules ionisées condensées à haute énergie » que les procureurs disent avoir effectivement décelées lors des semaines qu’ils ont passées à examiner l’épave en octobre.

 

http://www.ndf.fr/nouvelles-deurope/10-11-2012/a-propos-des-traces-de-materiaux-explosifs-detectees-par-les-enqueteurs-polonais-deux-ans-et-demi-apres-la-tragedie-de-smolensk

***

Crash de Smolensk : un témoin clé retrouvé mort à son domicile

 

Un témoin capital dans l'affaire du crash de l'avion du président polonais près de Smolensk, Remigiusz Mus, a été retrouvé pendu à son domicile. D'après les enquêteurs il s'agirait d'un suicide.

Lors du crash du Toupolev Tu-154 présidentiel, Mus se trouvait dans la cabine du Yak-40 qui avait déjà atterri et suivait, grâce à la radio de bord, les conversations entre l'équipage du Tu-154 et l'aiguilleur du ciel de Smolensk.

Selon Antoni Macierewicz, chef de la commission parlementaire polonaise chargée de l'enquête sur l'accident, Mus était un des deux témoins clés dans l'affaire. Un autre témoin clé est le pilote du Yak-40 qui doit être placé sous protection, estime le parlementaire.

 

http://french.ruvr.ru/2012_10_29/92768842/

 

***

 

15.09.2012

 

Le Parlement européen et Varsovie ne veulent pas du cadavre d'Anna Walentynowicz

 

"L'avocat Stefan Hambura qui représente la famille d'Anna Walentynowicz vient de demander l'aide express du Parlement européen et de Martin Schulz pour contrôler l'exhumation d'Anna Walentynowicz qui doit avoir lieu ce lundi 17 septembre dans la ville de Gdansk ainsi que le contrôle d'une tombe le 18 septembre à Varsovie. Le procureur militaire polonais a refusé l'intervention du médecin légiste de renommée internationale Michael Baden de mener l'expertise lors de l'exhumation du corps d' Anna Walentynowicz alors que le doute plane sur son lieu et sur les conditions d'inhumation. Cette affaire prend une tournure politique aiguë d'autant plus que, le président du Parlement européen, Martin Schulz, et son service reste volontairement silencieux tout en démontrant une désinvolture grand-guignolesque sur cette affaire et en refusant d'envoyer un observateur."

 

Olivier Renault - La voix de la Russie : http://french.ruvr.ru/2012_09_15/Anna-Walentynowicz-exhumation/

 

***

 

2 juillet 2012

 

Wacław Berczyńsk, expert spécialiste de la résistance des structures pour le constructeur Boeing, relance la thèse de l'explosion. 

 

"The first thought after I saw the photos from Sievierny airport? It was impossible for the plane, falling from the altitude of 20m with the velocity amounting to 250 km/h, to fall apart in such a way," says Waclaw Berczynski PhD, an engineer and an experienced constructor  of the Military and Space Department of Boeing where he worked for more than 20 years.

" In my opinion, all we have known so far shows that it was a strong, internal explosion which was the reason for the air crash," explains Waclaw Berczynski PhD.

 

http://freepl.info/2441-boeing-engineer-everything-shows-it-was-explosion

http://niezalezna.pl/30218-wybuch-w-tupolewie-oto-kluczowy-dowod

 

***

17 juin 2012

 

Coup de Smolensk : une nouvelle victime ?



WARSAW, Poland (AP) Prosecutors say that the founder of Poland's elite GROM army unit, Brig. Gen. Slawomir Petelicki, has been found dead with a gunshot wound to the head.

 

http://www2.wjtv.com/news/2012/jun/17/poland-founder-of-elite-army-unit-found-dead-ar-3988187/

 

***

 

9 mai 2010
 

Pour tenter vainement de nous convaincre que tout irait bien Madame la Marquise, les crapules de Radio Paris reprennent une information publiée par Ria novosti faisant état de l'opinion des enquêteurs russes sur la catastrophe de Smolensk:

 

Crash de Smolensk: la piste de l'attentat exclue


http://fr.rian.ru/world/20100506/186637575.html
 

Fallait-il s'attendre à d'autres conclusions d'une enquête menée par les premiers suspects?


La voix des victimes laissent entendre une autre chanson:

TU 154 : l'attentat n'est pas exclu !


http://www.beskid.com/View.php?ArticleID=1462


Les Polonais se plaignent aussi d'un...

Blocage russe sur l'enquête

 

Ce mercredi 5 mai 2010, le Procureur Général de la Pologne, Andrzej Seremat, [qui n'exclut pas la thèse de l'attentat] va se rendre à Moscou pour y quérir des éléments de l’enquête concernant le crash de l’avion de la présidence polonaise à l’aéroport de Smolensk le 10 avril 2010.

Parmi les demandes polonaises, il y a la communication de toutes les preuves et des documents utilisés dans l’enquête. Malgré la promesse des Russes que « tout sera communiqué », le bureau du procureur polonais n’a pour l’instant rien reçu de nouveau.


http://www.beskid.com/View.php?ArticleID=1469

En fait l'annonce de Ria Novosti excluant l'hypothèse de l'attentat ne prend en considération qu'une attaque à la bombe ou une action de pirates de l'air comme causes possibles de la catastrophe. Les enquêteurs russes placent donc leur investigation sous le boisseau d'un nombre trop limité de techniques terroristes. Je ne suis guère ingénieur aéronautique, mais je suppose qu'il existent d'autres façons diverses et variées de faire tomber un avion.

Egyptiens ou Nord Américains se souviendront sans doute du vol EgyptAir 990 ou du cas de JFK Jr. et de leur manchurian candidate...



 

Jean-Pierre Petit nous rappelle également que la prise de contrôle de l'appareil peut s'effectuer depuis l'extérieur :

"Mais rien ne dit que des terroristes aient été réellement à bord. La prise de contact d'un appareil en vol et son téléguidage sont des choses aisées, y compris en prenant le contrôle de son propre pilote automatique et en lui indiquant le lieu de homing, dans un avion où les pilotes perdraient alors tout contrôle, non seulement du pilotage de leur appareil, mais des communications radio."

http://www.jp-petit.org/Divers/PENTAGATE/Pentagate3.htm

Les auteurs de La grande menace (The Medusa Touch - Jack Gold -1968) imaginèrent une façon télékinétique de faire s'écraser les engins volants en tous genres ;


Armes électromagnétiques...

"Sources in the Polish Ministry of Defense in Warsaw reported exclusively to the Romanian Global News that Russian military carried out experiments in the past with electromagnetic weapons on its military base in the area of the military airfield where the plane of the Polish president tried to land.

 

In 2008, Moscow said it had created the most powerful electromagnetic weapon of all time, known as the EMP (electromagnetic pulse), the Russian paper Pravda reported.

 

"The immense power of billions of watts is being generated, and the weapon is of extremely small size. The innovation is that electromagnetic pulses emitted by the new weapon is much shorter, but extremely powerful, "said Gennady Mesyats, the Vice President of the Russian Academy of Science and director of the Lebedev Physics Institute."

 

http://kavkazcenter.com/eng/content/2010/04/14/11842.shtml



Certains évoquent tout de même le possibilité d'une explosion :


"According to a major Warsaw newspaper, Gazeta polska:, Polish technical experts suggest that the airframe of the presidential Tupolev-154 place was broken by a powerful explosion. There are signs that this could be a fuel-air bomb."

http://www.kavkazcenter.com/eng/content/2010/05/19/12077.shtml


La piste d'un brouillage radio ne manque pas d'arguments:

"Et le Tupolev présidentiel ?? a-t-il reçu le signal correctement, voilà la question que se pose le journal et une partie de la Pologne. D’après les boites noires,(donc d'après les Russes) aucun souci de ce côté-là, au moins à l’approche, après, impossible à affirmer."

http://www.beskid.com/View.php?ArticleID=1483

 

Mais les boites noires sont-elles vraiment restées muettes?

Une bande audio à écouter avec attention laisse entendre le pilote du TU 154 annoncer à la tour de l'aéroport de Smolensk qu'il ne transporte que 4 "personnes" :

Jane Burgermeister fournit une traduction ici.

...4 passagers...

...les autres auraient eu même l'occasion de faire quelques courses à l'heure de la catastrophe:

"Le quotidien polonais "Rzeczpospolita" a annoncé aujourd’hui que de l’argent ( près de 6.000 złoty) ont été dérobé du compte bancaire d’Andrzej Przewoźnik, mort tragiquement dans l’avion du président polonais à Smolensk (Russie) le 10 avril dernier. L’argent a été débité avec sa carte de crédit, qu’il avait sur lui lors du terrible crash d’avion."

http://www.radinrue.com/spip.php?breve5288

Le premier des retraits effectués grâce à la carte de crédit "dérobée" daterait de quelques 80 petites minutes après la catastrophe:

""Une heure et 20 minutes après la catastrophe, un premier retrait frauduleux a été effectué avec l'une des deux cartes bancaires appartenant à Andrzej Przewoznik", l'une des 96 victimes de l'accident, a déclaré la porte-parole du parquet de Varsovie."

http://lci.tf1.fr/monde/europe/2010-06/crash-de-smolensk-ils-detroussent-une-victime-80-minutes-apres-5876245.html

Ils faudrait admettre que les soldats aient quitté leur poste une heure environ après être arrivés sur place alors qu'ils étaient censés surveiller l'épave de l'appareil...

...?

Cette affaire de la carte de crédit met en cause les forces anti-terroristes de l'OMON:

"Le porte-parole du gouvernement polonais, Paweł Graś, a confirmé que les autorités russes, après avoir été alertées par la Justice polonaise ont mis en état d’arrestation trois fonctionnaires des Forces anti-terroristes de l’OMON."

http://www.radinrue.com/spip.php?breve5289

Et puisque John Pilger nous enseigne qu'il ne faut tenir compte d'une nouvelle qu'à partir du moment où elle a été officiellement démentie, la piste semble se confirmer :

"Suite au propos du porte-parole du gouvernement polonais, Paweł Graś, qui déclarait que les autorités russes, avaient mis en état d’arrestation trois fonctionnaires des Forces anti-terroristes de l’OMON ce dimanche, suite à une enquête de vol de carte de crédit apprenant à des victimes de l’avion polonais tragiquement scratché à Smolensk, le ministère russe des Affaires Etrangères à vivement réagit, démentant l’information."

http://radinrue.com/spip.php?breve5292

 
Une dépêche A.F.P. fait état de plusieurs versions,
les détrousseurs de cadavres
auraient pu être soit des soldats, soit des policiers

http://www.google.com/hostednews
/afp/article/ALeqM5jOdXWienTr3u
Lv4-ykxdFoEF06dg





...4 soldats désertant leur poste pour aller retirer de l'argent...

...4 coups de feu entendus dans une effrayante vidéo à observer avec attention ci-dessous...

...4 passagers...

...seulement..

...?

On peut donc comprendre pourquoi aucun corps des victimes n'est jamais apparu sur aucune photo de presse...aucune ambulance, aucune équipe médicale, pas la trace du moindre petit stéthoscope ni de la plus infime goutte de plasma...

Cette vidéo de Russia Today datant du 10 avril 2010 nous explique pourquoi:



16" : "At the moment the rescue is trying to find the bodies..."

42"  : "When the rescue has came to the site, they said it was no sens to call for an ambulance because...all have died !"


Donc une première équipe de "secouristes" prétend encore chercher les corps mais a déjà prévenu les équipes médicales qu'il est complétement inutile de se déranger puisque tous les passagers sont déjà morts...


So it goes...

***
 

10 Avril 2010
 

Obrazek

Déjà vu


A l'annonce de la mort de Jorg Haider en octobre 2008, certains ont pu trouver étrange que la personnalité la plus importante de son pays, à la tête d'une coalition qui venait de gagner les élections, ait bénéficié d'aussi peu de protection. Laissé seul et à moitié ivre au volant de sa voiture, il ne lui restait plus qu'à trouver son chemin à travers la brume d'une nuit pluvieuse.

So it goes...

A l'époque, il m'avait semblé évident et intuitif que le taux de mortalité des "leaders nationalistes" atteignait des sommets inconnus des autres secteurs de la population.

Peu importe que ces leaders aient été de gauche ou de droite. Mossadegh ou Allende, Lumunda ou Hussein, les tentatives répétées pour se débarrasser de de Gaulle...les exemples ne manquent pas et forment une série bien définie et suffisamment impressionnante pour ne pas se laisser expliquer par le seul hasard.

On a privilégié à certaines époques la critique de l'impérialisme. Nostalgique, on imaginait sans doute encore des héros romanesques : Vercingétorix, Hamilcar, Abd el-Kader...

En attendant, les tenants de la dictature du prolétariat et leurs larbins socialisants diabolisaient le libéralisme en le traitant d'ultra, comme si plus de liberté tuait la liberté...

Au mieux on dénonçait la mainmise des corporations, nouveaux Etats au sein des Etats...

Là, l'ennemi restait ce bourgeois et son capital...ultime cauchemar du totalitaire fondamentaliste terrorisé par ces Révolutions de l'esprit et ces libertés individuelles...dont celle d'entreprendre et de s'émanciper de l'aumône...

...jamais on abordait l'essentiel: la diminution systématique et constante de l'imposition des revenus du capital et l'accroissement correspondant de l'imposition des revenus du travail depuis 1936...

...jamais on ne dénonçait le vol de la création monétaire nationale par les Banksters en 1973 et l'élargissement de cette macabre rapine à l'ensemble de l'Union européenne avec l'application du traité de Lisbonne le 1er décembre 2009...

...jamais on ne considérait cette nouvelle Alliance de la Noblesse historique et de la finance internationale...unies dans un seul objectif...


...la destruction des Républiques et des Libertés...

...unes et indivisibles...

...souveraines...

...parfois nationales...


...et tant pis pour leurs porte-paroles :


April 9, 2010
 

Poland Pulls Trigger to Weaken Zloty


"In one of those rare moments of unity, the National Bank of Poland and the Polish government agreed on the need to weaken the Polish zloty"

http://blogs.wsj.com/new-europe/2010/04/09/polish-central-bank-pulls-trigger-to-weaken-zloty/


Que croyez-vous que méritait cette bande de nationalistes Polonais avides de souveraineté monétaire ?


10.04.2010
 

Crash de l'avion présidentiel : l'Etat polonais décapité


http://www.leparisien.fr/international/crash-de-l-avion-presidentiel-l-etat-polonais-decapite-10-04-2010-881657.php


So it goes...


Mais ne doutons pas, qu'à l'image d'un épisode des X-files prédisant l'attaque sur le WTC par un avion détourné, la préscience dont a fait preuve une fiction géorgienne, mettant en scène la mort du président polonais dans une catastrophe aérienne, ne soit qu'une pure coïncidence:
 

Georgian TV foretold murder of Polish President by Russian KGB terrorists


http://kavkazcenter.com/eng/content/2010/04/11/11838.shtml


Ne doutons pas qu'en recourant à la fameuse boule de cristal de nos grands-mères, le site de wiadomosci.gazeta.pl fut en mesure d'annoncer à....

...8h38...(*)

...une catastrophe qui se produira à...

...8h41...

(les autorités russes ont longtemps prétendu que la catastrophe se produisit vers 8h56...une effrayante vidéo à regarder avec attention ci-dessous nous expliquera à quoi ont été employés ces fatales 15 minutes...
 
...(*) la page vers laquelle dirigeait le lien d'origine
sur wiadomosci.gazeta a été corrigée.
La première version de 8h38 a été complétée
par des vidéos "didactiques" aux violons très émouvants.
La nouvelle version est datée du:

2010-04-10 11:00

http://wiadomosci.gazeta.pl/Wiadomosci/12,93131,7752807,Katastrofa_samolotu_prezydenta__Nikt_nie_przezyl.html

Mais on trouve d'autres exemples :
 le forum russe : smolensk-auto.ru
 a entamé la discussion sur le crash de Smolensk
 à 8h25 (10h25 heure locale)!!
Ci dessous une copie d'écran du site, après la traduction automatique:

 

Obrazek

 

http://www.smolensk-auto.ru/forum/index.php?showtopic=16192

Ne doutons pas que la commission d'enquête, dirigée par un ancien lieutenant-colonel du KGB...

"M. Poutine dirige la commission d'enquête sur le crash qui a fait 97 (sic.) morts."

http://actualite-israel.com/crash-pologne-poutine-sur-place-tous-les-corps-retrouves-45676/

 
(sic.)

Le problème du nombre des victimes. Cette vidéo de Russia Today...

http://www.youtube.com/watch?v=uGz6y4qmyws&feature=channel

...ou cet article de Press TV

http://www.presstv.ir/detail.aspx?id=122984&sectionid=351020606

 ...font également état de 97 victimes - !?



...saura dissiper nos craintes les plus conspirationnistes:


RFE/RL: Are you hopeful the real cause of the crash will be uncovered?

Zurawski vel Grajewski: By the Russians? Of course, no. Whether the Polish services are able to do that, since the crash took place on Russian territory, I don't know. What I can say is that the only politically acceptable explanation is to blame Polish pilots. Because any other explanation would be cause for a huge scandal. It could have been a mistake by the Russian air-traffic controllers, or the crash of a Russian-produced and Russian-repaired plane, or a deliberate action by the Russians -- all three of these scenarios would cause a huge international scandal. So the only acceptable political explanation is to blame the Poles. I think this will be the result of the Russian investigation.

http://www.rferl.org/content/Interview_The_Only_Politically_Acceptable_Explanation_Is_To_Blame_Polish_Pilots__/2027121.html


Ne doutons pas que Monsieur Poutine fera preuve de la plus grande diligence pour communiquer les éléments de l'enquête au procureur polonais chargé de l'affaire et qui n'exclut toujours pas la thèse de l'attentat.

Ne doutons pas que Monsieur Poutine nous expliquera pourquoi les victimes ne furent pas autopsiés sur place et expédiés sur le champ à Moscou...


...pourquoi la scène du crime fut promptement nettoyée (comme le montre cette photo satellite fournie par Digitalglobe le 12 avril 2010)

Ne doutons pas que cette effrayante vidéo, de bonne fame, ne soit à observer avec attention... (Je n'ai pas trouvé de copie antérieure au 13 avril 2010. La version originale n'est plus disponible et aurait été mise en ligne sur Youtube le 12 avril (kavkazcenter.com fait remonter la mise en ligne au 11 avril.) Le site de Jonathan Elinoff présente une première histoire de cette vidéo. Une télévision russe a diffusé et commenté l'effrayante vidéo, même sans traduction, il est cependant possible de noter que la bande son a été largement "épurée." Il y manque les voix des protagonistes ainsi que les coups de feu alors qu'on y distingue clairement la respiration du témoin principal et qu'on entend nettement les sirènes de l'aéroport...


 


Résumé approximatif de la scène : Le témoin à la caméra s'approche du site, juste avant le déclenchement des sirènes de l'aéroport. Des voix s'élèvent de l'autre côté de la carcasse fumante de l'appareil :

Les voix: "Calme-toi !"

Le personnage parfois désigné comme le "pilote", assis au bord d'une aile du Tupolev et qu'on voit lever les mains, aperçoit le témoin. Il tourne la tête en direction de la caméra .

Cris ! (inaudibles)

Le témoin prend peur et commence à s'éloigner :

Les voix: "Avance espèce de racaille ou je te tue !" - "Ne nous tuez pas !!"

Premier coup de feu.

Le témoin: ''je me ch*e dessus !'' (de peur)

Deuxième coup de feu.

Rires.

Le second témoin (au manteau bleu): '' Ils vont tous les tuer put**!"

Troisième et quatrième coups de feu.

Le second témoin: "Je me tire d'ici !"

Le témoin: ''je me ch*e dessus !''

On entend les sirènes des secours qui arrivent...

Une transcription détaillée de
 la bande son est disponible ici.


Ne doutons pas que la commémoration de Katyn ne fut un piège fatal tendu à la Résistance polonaise au NWO ?


So it goes...

 
***
 

La présence supposée du pilote sur l'aile du TU 154 reste problématique.
Comme le note très justement Wesh, cette silhouette humaine qu'on voit lever les bras et tourner la tête en direction de la caméra pourrait s'avérer n'être rien d'autre qu'un débris de l'appareil.
L'illusion du mouvement est créé par des branches se trouvant entre l'opérateur et ''l'objet''. Une vidéo mis en ligne par la bande du Zorro loucheur (téléchargeable ici) tente de faire le point :

 


***


Le journal mainstream israélien Ma'ariv (qui n'a certes pas très bonne réputation mais dont les renseignements ne sont pas à négliger pour autant) aurait-il clairement annoncé la couleur en renonçant à l'usage du point d'interrogation en évoquant l'attentat de Smolensk?

Madame l'ambassadrice de Pologne à Tel-Aviv a eu l'occasion de s'exprimer sur le sujet lors d'une interview accordée au journal Haaretz en réponse à ces paranoïaques rumeurs:


12/04/2010
 

Madam Ambassador, was Russia responsible for the plane crash that killed President Kaczynski?


http://www.haaretz.com/hasen/pages/ShArtVty.jhtml?sw=smolensk&itemNo=1162386


Chacun jugera de la force de l'argumentation et de la valeur de probabilité des énoncés que son Excellence utilise pour bâtir sa démonstration dont je me permets de résumer le premier paragraphe ainsi :

1- Par principe, je ne crois pas aux théories conspirationnistes.

2- Ces théories sur le 9/11 sont très populaires dans le monde arabe.

3- Je ne comprends pas pourquoi la presse du monde entier reprend cette thèse de l'attentat.

4- Personne n'évoque cette thèse en Pologne.

CQFD : la branche russe des terroristes de la nébuleuse du NWO n'a rien à voir dans cette macabre histoire au cours de laquelle 97...heu...96 victimes périrent sur le coup.


So it goes...


Oserions-nous à peine rappeler à son Excellence que la réponse de circonstance et de sainte prudence eut été de refuser de se prononcer et d'attendre les résultats de l'enquête.

Oserions nous, lui proposer, quitte à prendre la parole, un syllogisme légèrement différent :

1- Par principe et au vu de l'histoire (et du massacre de Katyn par exemple), je crois que tout est possible.

2- Les théories conspirationnistes, refusant d'admettre que le détournement de deux avions puissent expliquer l'effondrement à la vitesse des corps en chute libre de trois tours du WTC, ne cessent de se répandre dans le monde entier.

3- L'article de Maariv est passé complètement inaperçu et la presse officielle n'en a fait que rarement l'écho.

4- L'effrayante vidéo à regarder avec attention ci-dessus fait un buzz en Pologne comme ailleurs...

CQFD ?

 
 ***


Oserions-nous à peine attirer l'attention de son Excellence sur les rumeurs de la disparition brutale et subite du Citoyen héroïque (Adrij Mendierej ?) qui réussit à témoigner devant la Cité libre du Net...à jamais reconnaissante...et sur les réactions de douleur et de révolte suscitées par ce crime odieux...ici ou ailleurs...et qui restent en dernier ressort la meilleur protection du témoin?

HOLY CRAP! The guy who filmed the shots fired at the POLISH PLANE CRASH WAS ASSASSINATED

The video is too obvious... and if you want to get more obvious then STAB THE HELL OF THE GUY WHO FILMED YOU KILL EVERY BODY EVEN THOUGH ITS ALL OVER THE WEB I think its end game people they want us to know what they're doing. They want war...
 
Jah Stone Massive!
Born in Babylon...
..raised by JAH
User ID: 838810
 - United States
 

 http://www.godlikeproductions.com/forum1/message1043379/pg1
http://dailypaul.com/node/132620


Ce ramassis d'abrutis...incapable de concevoir que la République Extrasubjective du Net savait déjà...cette bande de brutes sanguinaires ne daigna même pas vérifier que le témoignage du caméraman n'avait déjà envahi la toile ?

Ces pervers auraient-ils eux-mêmes mis en ligne la vidéo après avoir exécuté le témoin comme le suppose Jah Stone Massive?

Le cafouillage autour du nombre des victimes, 97....96, pourrait constituer une indication significative sur la tournure que prirent les événements.

Tout laisse à penser que les terroristes du NWO repérèrent et exécutèrent sur le champ cet autre témoin de l'abattoir de Smolensk...portant casquette sombre, attaché-case et manteau bleu...

...sans même un nom...
 

Obrazek

...abattu comme un chien...
 
...?


...il fut dans un deuxième temps effacé du décompte des victimes du crash. Le nombre retenu par wikipédia (qui suffit amplement au comptage des pattes d'une mouche) : 89 passagers + 7 membres d'équipages...

...96...

http://pl.wikipedia.org/wiki/Katastrofa_polskiego_Tu-154_w_Smole%C5%84sku


...97...98...


...?


So it goes.

 
 ***


Saura-t-on un jour le compte exact de ces malheureux liquidés par les racailles du NWO?
 

Polish Plane Crash: Two of the identified bodies were not on the list of passengers?


http://www.newworldorderreport.com/News/tabid/266/ID/3186/Polish-Plane-Crash-Two-of-the-identified-bodies-were-not-on-the-list-of-passengers.aspx


Dans la vidéo ci-dessous, Jane Burgermeister n'hésite pas à revoir considérablement à la hausse le nombre des victimes. Elle annonce que celles qui n'avaient pas pris l'avion le 10 avril auraient pu être exécutées autrement :
 



On pourrait ainsi mieux comprendre la signification des premiers comptes rendus faisant état de 132 victimes !

"Samedi matin, le Tu-154 à bord duquel se trouvaient, selon différentes données, de 88 à 132 passagers, y compris les membres d'équipage"

http://fr.rian.ru/russia/20100410/186440262.html


Les agences de presse, qui ont tout d'abord fait circuler ce chiffre, se contentaient de reprendre le scénario que les terroristes du NWO leur avaient fait parvenir.

Dans ce cas, le nombre de victimes de cette hécatombe tendrait vers...132 :

19/04/2010

L'évêque luthérien de Varsovie, Mieczyslaw Cieslar, l'adjoint de l'évêque luthérien de Pologne, est mort dans un accident de la route dans la nuit de dimanche à lundi [...]

L'évêque Cieslar, 60 ans, se rendait à Lodz après avoir participé à Varsovie aux cérémonies dédiées aux 96 victimes de l'accident de l'avion présidentiel polonais, survenu le 10 avril près de Smolensk.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/04/19/97001-20100419FILWWW00476-routeaccident-un-eveque-polonais-tue.php


So it goes.

 
***


Oserions-nous à peine revenir un instant en compagnie de son Excellence sur cette information et son implication possible voire nécessaire: un journal israélien, Maariv, titre sur l'attentat qui a décapité la Résistance polonaise.

Puisque le journal est israélien, on pourrait chercher une possibilité pour que la source de l'information, jugée suffisamment crédible pour que la rédaction décide de la publier, ait été également israélienne.

Il serait bien hâtif et hasardeux de supposer que le gouvernement soit quant à lui impliqué dans l'affaire. Il semble en revanche acceptable d'envisager qu'un groupe, une technologie ou une entreprise israélienne ait pu, de près ou de loin, intervenir dans la préparation de l'attentat. Certains spécialistes d'un bureau quelconque entretiendraient des liens suffisamment étroits avec certains des terroristes pour avoir été informés de l'opération Katyn 2.

Comment imaginer un lien entre un informateur potentiellement bien renseigné et un journaliste de Maariv ?

Après l'écoute des premières boites noires de l'avion, le procureur polonais participant à l'enquête fit une très brève déclaration :


15th april 2010
 

Pilots knew they were about to die


Smolensk pilots knew theire fate 3-6 seconds before impact Key to explaining the accident are recordings from the aircraft's black boxes. ón Wednesday, military prosecutor Col. Krzysztof Parulski revealed that cockpit voice recordings show that the crew knew the aircraft was headed for disaster some three to six seconds before impact. He did not elaborate.

Source: Polska - The Times

http://www.wbj.pl/article-49260-pilots-knew-they-were-about-to-die.html


En d'autres termes, les pilotes savaient et n'ont rien pu faire.

Les retranscriptions des boites noires le confirment : l'alarme automatique se déclenche plusieurs fois sans que les pilotes ne reprennent de l'altitude:

http://91.210.209.188/Transkrypcja_rozmow_zalogi_samolotu_Tu-154_M.pdf

Comme si quelqu'un ou quelque chose avait pris le contrôle de l'avion de l'extérieur...comme si leur engin s'était transformé en cercueil télécommandé...

Ce genre de petite plaisanterie ne surprendra pas ceux qui restèrent bouche bée devant la performance hallucinante accomplie par les "pilotes" des Boiengs détournés sur New York et le Pentagone lors des événements du 9/11. Les supposés "terroristes", incapables de faire décoller un Cessna, venaient d'accomplir un exploit que bien peu de professionnels chevronnés auraient pu réussir...

Certains ingénieurs en aéronautique ont évoqué la possibilité de prise de contrôle et de téléguidage des appareils...

http://www.jp-petit.org/Divers/PENTAGATE/Pentagate3.htm


On pourrait imaginer que les Tupolev-154 sont des vieux coucous aux instruments de bord rudimentaires et complétement imperméables à ce genre de bidouillages électroniques sophistiqués.

Seulement :

"The presidential plane was fully overhauled in December [2009], the general director of the Aviakor aviation maintenance plant in Samara, Russia told Rossiya-24. The plant repaired the plane's three engines, retrofitted electronic and navigation equipment and updated the interior, Alexei Gusev said. He said there could be no doubts that the plane was flightworthy."

http://teaparty.freedomworks.org/forum/topics/something-bigger-is-happening?


L'entreprise...russe...chargée de la maintenance et de la rénovation de l'appareil, Aviakor, entretient effectivement des liens étroits avec le Bedek Aviation Group...israélien :

Israel's Bedek Aviation Group and a group of Russian partners are to establish a maintenance centre for Western-built and Russian aircraft types at Samara's Kurumoch airport. The partners include Samara-based airframer Aviakor and Kurumoch airport, which says most Russian carriers have fleets "dominated" by foreign-built types that must often be serviced abroad.

http://www.highbeam.com/doc/1G1-211339732.html


CQFD ?

 

***


Diplomatie volcanique

 

La théorie de l’attentat de Smolensk, tranchant comme le rasoir d’Occam, permet également d’éclairer un événement, qui sans elle, prenait parfois,  sur les pages deDedefensa.org, dans la voix de Max Keiser  sur les ondes du T-Rex texan, ou encore sur le blog du pathétique comique troupier Mélenchon,  l’allure du romantisme des répétitions de l'Histoire...

...1783...sweet 1783...

Au mieux il prit les formes d’une inénarrable pétaudière otanesque. Le service minimum de l'Otan...tu parles qu'ils étaient prêts les gars. Niveau d'alerte maximale....pffff...on avait plus connu de bazar de cette ampleur depuis...

....pffff...la crise des missiles de Cuba...

...un possible attentat sur le président d'un Etat membre...pffff...

...à qui le tour ?

Radio Paris se contenta d'annoncer à ses sujets bien disciplinés qu’un certain volcan machin représentait d’innombrables dangers et qu'ils risquaient de tous mourir si le trafic aérien n'était pas immédiatement suspendu...

En reprenant les chronologies comparées des événements, cette interdiction du trafic aérien s'éclaire d'une nouvelle signification:

- Le 10 avril : Catastrophe de Smolensk. Le Tupolev présidentiel polonais s’écrase en Russie.

- Le 13 avril (au plus tard) L’effrayante vidéo à observer attentivement fait son apparition sur le Net. Tout le monde sait qu’il s’agit d’un attentat.

- Le 14 avril : L’interdiction du trafic aérien est d’abord prise en Norvège et au Royaume Uni avant de toucher l’ensemble des pays européens (sauf...la Russie)...pendant ce temps l'OTAN se mobilise.

- Le 18 avril : Obsèques de Kaczynski. Démontrant qu’il est devenu le maître de l’espace aérien européen, le président russe prend l’avion et atterri sans encombre à Cracovie.

 - Le 19 avril : Retour à la normal, les avions redécollent.


Mêmes causes...mêmes effets ?


27/04/2010

 "Suite à l'éruption du Santiaguito, qui culmine à environ 3,3 km au dessus du niveau de la mer, le Guatemala a partiellement fermé son espace aérien: les vols sont interdits dans un rayon de 15 kilomètres autour du volcan."

http://fr.rian.ru/world/20100427/186567499.html


...15 km...


...pffff !


Et pour conclure, le nuage de cendres éructé par le volcan machin, vous savez quoi ?
 

Remember that ash cloud? It didn't exist, says new evidence


http://www.dailymail.co.uk/news/article-1268794/Remember-ash-cloud-It-didnt-exist-says-new-evidence.html


Heureusement que les Européens ont conquis la clémence d'Eole le taquin :

 

2010-05-04

 L'activité du volcan islandais continue de s'accroître


http://french.cri.cn/781/2010/05/04/304s218071.htm



CQFD !

 
***
 


10 mai 2010

Je présente mes plus sincères condoléances aux voyageurs qui sont encore une fois confinés dans des aéroports empestant le kérosen, victimes du retour du second ectoplasme (le premier ectoplasme était un dénommé O. B. L. que les nouvelles générations ont déjà oublié mais qui à l'époque était responsable de toute la terreur du monde depuis le 11 septembre 2001.)

Les crapules qui nous gouvernent ont ressorti du placard le mythe du nuage de cendres qui va tous nous tuer.

Ont-ils la volonté de disjoindre cette affaire du volcan machin de celle du massacre de Smolensk, ont-ils d'autres idées en tête et se contentent-ils de reprendre pour atteindre leur but la bonne vieille technique de l'ectoplasme qui a déjà montré sa capacité à faire des merveilles en temps voulu ?

Rappelons tout de même que l'Islande ne possède pas uniquement les plus grands groupes de pop-rock de la planète, mais aussi 130 volcans. Le compteur des pattes d'une mouche, nous apprend qu'au moins 5 d'entre-eux sont entrés en éruption depuis 1970 et que l'activité du volcan machin qui nous intéresse aujourd'hui s'est déclarée le 20 mars...

Il était donc bien temps de s'apercevoir le 14 avril, une fois que l'effrayante vidéo à observer avec attention avait fait le tour de la Cité, qu'il représentait un danger quelconque...

Même les lecteurs de Radio Paris commencent à se poser des questions :

tobias le 09/05

" Je ne pense pas que ce nuage de centres soit aussi dangereux que le vent de sable qui souffle au Sahara.Labas nos avions survolent avec des visibilités de moins de 100 mètres ! Qu'est ce qui se passe en Europe ? Y'a t-il des bons pilotes en Europe ? Je ne crois à rien de tout ce qui se dit à propos de ces nuage de cendres Irlandais... "

http://www.lepost.fr/article/2010/05/09/2066692_nuage-de-cendres-quels-aeroports-sont-fermes.html

 

***

 

Le Grímsvötn est l'un des volcans les plus actifs d'Islande, avec en moyenne une éruption tous les dix ans au cours du XXe siècle. Celle qui s'est déroulée du 21 au 28 mai 2011 est la plus puissante de ce volcan depuis cent ans.

Ainsi, du fait de sa proximité avec le volcan, l'espace aérien le plus touché reste celui de l'Islande dont les aéroports sont fermés dès le 22. Quelques centaines de vols sont annulés en Europe, principalement entre le 23 et le 25 mai, sur les 90 000 habituels sur cette période, dont environ 900 à 1 600 dans l'espace aérien britannique le 24, principalement en Écosse, entre 450 et 600 dans l'espace aérien allemand les 25 et 26, affectant principalement les aéroports de Berlin (Schönefeld et Tegel), Brême et Hambourg, mais aussi dans le nord de l'Irlande le 24, dans le nord de la Norvège le 23 et au Groenland les 26 et 27. Dès le 26, la situation revient à la normale en Europe avec la réouverture de tous les aéroports, seul le Groenland étant encore affecté le 27.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Gr%C3%ADmsv%C3%B6tn

 

Pendant ce temps-là...

 

le 24 mai 2011

Visite de Barack Obama en Europe cette semaine. Il s'est rendu ce lundi dans un petit village irlandais, région d'un de ces ancêtres. Obama l'Irlandais ? L'image pourrait surprendre certains, et pourtant...

http://www.atlantico.fr/decryptage/barack-obama-irlande-metissage-communautarisme-metis-blancs-noirs-105146.html

 

le 27 mai 2011

Barack Obama en visite en Pologne

Le président américain Barack Obama est arrivé à Varsovie vendredi pour la dernière étape de sa tournée européenne. Il y a rencontré 20 chefs d'Etat et de gouvernement pour un dîner de travail sur les transformations démocratiques dans leur région.

http://www.youtube.com/watch?v=TxiaZXhLIrQ

 

***
 
 

Souveraineté et liberté monétaire

Le testament posthume de Slawomir Skryzpek, gouverneur de la banque de Pologne :

 

Poland should not rush to sign up to the euro

By Slawomir Skrzypek Published:


April 12 2010


The writer, late president of the National Bank of Poland, submitted this article before he died in the Smolensk air crash on Saturday. It is published by agreement with Mr Skrzypek’s wife, Dorota, and the Bank


"Poland has had a relatively good crisis. Last year, we were the only country in the European Union to register economic growth. Poland’s real gross domestic product expansion of 1.7 per cent contrasted with an average EU decline of 4.2 per cent, and contractions of roughly 5 per cent in Germany, Britain and Italy. This year, when Europe has been plagued by concern over excessive Greek debt , the Polish economy is projected to grow 2.7 per cent, accelerating to 3 per cent in 2011, according to the International Monetary Fund. The one-time problem state of central Europe stands out as a success story in a worrisome European landscape.

One important reason for this is that, as a non-member of the euro, Poland has been able to profit from flexibility of the zloty exchange rate in a way that has helped growth and lowered the current account deficit without importing inflation. Poland is committed eventually to entering the single currency. But recent experience – both the problems in the eurozone and our own generally positive circumstances outside it – make us question whether we should submit quickly to a rigid exchange rate regime as a pre-condition for entry.

The decade-long story of peripheral euro members drastically losing competitiveness has been a salutary lesson. Another conclusion from the Greek imbroglio is that there is no substitute for countries’ own efforts to improve competitiveness, boost fiscal discipline and increase labour and product market flexibility – whether or not they are in the eurozone. Hard work brings its own reward. Interest rates on 10-year government debt issued in zloty are now 5.6 per cent – compared with about 7 per cent on 10-year Greek debt.

In the immediate aftermath of the 2007 subprime mortgage upheaval, Poland – like other central and eastern European countries – was hit by capital flight and fears of economic depredation. The period 2007-2008 was tough. But a combination of a propitious domestic economic structure and appropriate fiscal and monetary measures has yielded a surprisingly favourable escape route. With 38m people, Poland gained from having a relatively large and self-sufficient economy, and a financial system that is well-capitalised, profitable and resisted the temptation to diversify into exotic products.

Because Poland’s currency is not bound by the Exchange Rate Mechanism II, we have been able to adjust the value of the zloty in line with domestic requirements. Between 2008 and 2009, Poland’s real effective exchange rate, allowing for differences in unit labour costs, fell by nearly 20 per cent – a significant factor behind the narrowing of the current account deficit. During this process, we brought about a significant catch-up in GDP per capita, now at 60 per cent of the EU average compared with 49 per cent in 2004 when Poland joined the EU. In the recent turbulence it has been widely recognised that a strong and independent central bank is in the best interests of the economy. We increased the scale and lowered the cost of central bank lending. Foreign exchange reserves rose to more than $85bn, from a low of $65.7bn in 2007, underlining foreign confidence.

The government last year rightly decided to relax fiscal policy and allow the automatic stabilisers to function, with tax income falling and social security payments rising during the economic slowdown. But fiscal expansion has now gone too far. Given the relative buoyancy of the economy, the public deficit (7 per cent of GDP this year, up from 2 per cent in 2007) is now far too high.

The necessary structural reforms will, over the longer term, improve Poland’s ability to meet euro entry criteria. But we must temper the wish to adopt the euro with necessary prudence. We should not tie ourselves to timetables that may prove counterproductive. Solid economic growth and sensible policies on debt and deficits are possible both within and outside the eurozone. Nations in a hurry to join the euro may end up missing their overriding objectives. Those such as Poland that do their homework and take their time may end up with a more sustainable economic structure that will make them better equipped for the euro in the long run.

 

 

...Slawomir Skrzypek





http://www.ft.com/cms/s/0/9b86a3a4-4664-11df-9713-00144feab49a.html


 
 
So it goes..

 
 
 
 
***
 

Bon appétit, Messieurs !

 


12 mai 2010
 

Après le coup d'Etat, changement de politique monétaire

 

La Pologne veut prolonger la ligne de crédit modulable du FMI

 

 Le FMI avait prolongé début novembre de six nouveaux mois ce prêt destiné aux "bons élèves" et octroyé en mai à la Pologne à titre de précaution pour un montant de 20,58 milliards de dollars. Varsovie ne s'en est jamais servi.

 

La banque de Pologne avait estimé fin mars que la Pologne n'avait plus besoin de ce crédit. Mais un vice-président de la NBP, Witold Kozinski, a déclaré mercredi que la banque était prête à soutenir le ministère des Finances si celui-ci décidait quand même de demander au FMI une nouvelle prolongation.


http://www.lesechos.fr/info/inter/afp_00250008-la-pologne-veut-prolonger-la-ligne-de-credit-modulable-du-fmi.htm

 

***

 

Le libéral Bronislaw Komorowski élu président

 

Bromislaw Komorowski souhaite poursuivre la libéralisation de l'économie, entend faire passer le pays à l'euro d'ici cinq ans environ...


http://www.eitb.com/infos/europe/detail/459422/le-liberal-bronislaw-komorowski-elu-president-polonais/


A qui profite le crime ?

Aux Banksters du NWO, bien évidemment...

  

***

 

 

Les Banksters polonais à la table du NWO

 

Le Président de la Banque nationale de Pologne Marek Belka a été choisi comme nouveau Président du  Comité de développement de la Banque mondiale (BM) et du Fonds Monétaire International (FMI).

M. Belka fût Premier ministre de mai 2004 à Octobre 2005, représentant le gouvernement de l'Alliance démocratique de gauche (SLD).
Il fût aussi deux fois ministres des Finances . Suite à la disparition tragique en avril 2010 du Présidant de la BPN en fonction, M. Belka avait été nommé président de la Banque nationale de Pologne en mai 2010.

Marc - Otwock
Novembre 2011

http://www.beskid.com/View.php?ArticleID=1658

 

 
***
 

 

Appel: nous faisons appel au milieu international pour la mise en place d’une enquête minutieuse qui permettrait d’éclaircir les circonstances du crash de Smolensk


De nombreuses personnes dans le monde entier voient les raisons pour lesquelles il est nécessaire d’éclaircir les circonstances du crash de Smolensk, qui a causé la mort du président de Pologne Lech Kaczynski et des autres hauts dignitaires de la délégation polonaise.

http://smolensk-2010.pl/2010-05-04-french-appel-nous-faisons-appel-au-milieu-international-pour-la-mise-en-place-d%E2%80%99une-enquete-minutieuse-qui-permettrait-d%E2%80%99eclaircir-les-circonstances-du-crash-de-smolensk.html#comments


Cet appel international à une enquête transparente et digne de ce nom ,répond à l'exaspération et à la colère des Citoyens de Pologne et d'ailleurs. La conclusion de cette brève de Lepetitjournal.com exprime parfaitement ce sentiment légitime du Citoyen un peu agacé qu'on le prenne pour...un quoi déjà?

"Quoi qu’il en soit, on ne peut que s’étonner de la lenteur des révélations sur l’enquête alors même que la totalité des boîtes noires et des enregistrements de vols ont été déchiffrés. Etonnant également de voir que même les sondages jouent la carte de la démagogie en se gardant bien de poser la question qui est sur toutes les lèvres. Non, on ne nous dit pas tout."

http://www.lepetitjournal.com/varsovie/actu-varsovie/58412-smolensk--a-qui-la-faute-.html

Et d'ailleurs, quand on nous dit quelque chose, allez savoir pourquoi, on a du mal à y croire. HarmagGedon résume brillamment la situation :

"Après la version du pilote qui "essai" d'atterrir à trois reprises avant de se crasher à la 4e, Voici la nouvelle version "roulette russe". Les kamikaze étaient des gradés, des diplomates, voir le président polonais lui-même.
On n'a pas encore trouvé les traces de Vodka dans les boites noires, mais ça ne saurait tarder.
Les témoins au sol,  qui ont pu faire des descriptions précises du Tupolev, sont bien placés pour savoir que le Tupolev lui ne pouvait pas voir Smolensk,  ni ses installations et encore moins la piste. D'ailleurs, on se demande encore comment il est arrivé jusque là... au pif sans doute...
Il est bien connu qu'au delà de nos contrées civilisées, quand un équipage ne voit ni la ville, ni les installation, ni même le sol et encore moins la piste, Des mecs bardés de médailles débarquent dans le cokpit du zinc (forcément trop vieux, forcément sous équipés, forcément piloté depuis bien longtemps par des irresponsables) pour promettre à l'équipage une déportation en Sibérie si il ne pose pas immédiatement le glorieux président dans le brouillard.
Mouais... brouillard très particulier de ces régions où la "glasnost" ne fonctionne qu'à sens unique."

http://groups.google.fr/group/fr.soc.politique/browse_thread/thread/9669e6c2f9edf30e?fwc=1
 

***

17 juin 2010


L'avocat de la famille d'Anna Walentynowicz disparue lors de la "catastrophe" de Smolensk porte plainte contre le premier ministre Donald Tusk pour "association de malfaiteurs" !!



http://www.fakt.pl/Tusk-zostanie-przesluchany-ws-katastrofy-,artykuly,74903,1.html

 

***

 

Le 15 juillet 2010

 
La racaille de Radio Paris toujours à la pointe de l'ignominie et de la calomnie :

Gazeta Wyborcza est allé voir ce qui se passe autour de la croix qui se dresse depuis trois mois devant le palais présidentiel, à Varsovie. Censée commémorer toutes les victimes du crash aérien de Smolensk, celle-ci est devenue le point de ralliement des admirateurs du président Lech Kaczynski, mort dans l'accident. Une petite foule haineuse et antisémite veille jalousement sur l'endroit.
 

http://www.courrierinternational.com/article/2010/07/15/fanatiques-betes-et-mechants



Vous ne croyez pas à la fable de l'accident ? Vous êtes antisémite !

CQFD !

 

***

 

20 juillet 2010

Une antenne helvétique et modérée de Radio Paris ose enfin poser une question pertinente :
 

Mort du président polonais: crime ou accident?


http://www.lematin.ch/actu/mort-president-polonais-crime-accident-301668


Deux jours plus tard, c'est au tour d'une antenne de feue la République de reprendre une dépêche AFP et de faire enfin état de la plus banale des évidences. Puisque les conclusions de l'enquête ne sont pas encore connues:

"Plus de trois mois après l'accident de l'avion présidentiel polonais à Smolensk (Russie), le parquet militaire chargé de l'enquête en Pologne n'exclut aucune hypothèse sur ses causes, dont celle d'un attentat, a déclaré jeudi le porte-parole du parquet, Zbigniew Rzepa."

http://www.leparisien.fr/flash-actualite-monde/crash-de-l-avion-presidentiel-polonais-le-parquet-n-exclut-aucune-hypothese-22-07-2010-1009217.php



En septembre prochain, l'Euro-député Ryszard Czarnecki interpellera la Commission en ces termes :

"La Commission compte-t-elle demander aux autorités de la Fédération de Russie quelles sont les avancées de l'enquête menée sur le crash de l'avion TU-154, survenu le 10 avril 2010, dans lequel ont péri le président polonais Lech Kaczyński, les dirigeants des différents corps de l'armée polonaise, le gouverneur de la banque centrale, le défenseur des droits civiques, de nombreuses personnalités des partis politiques, ainsi que des représentants d'associations commémorant le meurtre d'officiers polonais perpétré par l'Union soviétique en 1940 – soit, au total, 96 citoyens polonais?

Les magistrats russes retardent la transmission au parquet polonais des documents relatifs à cette affaire. Une grande partie de l'opinion publique polonaise considère que la partie russe mène cette enquête mollement, voire qu'elle a quelque chose à cacher."

 

http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?pubRef=-//EP//TEXT+QT+H-2010-0380+0+DOC+XML+V0//FR&language=FR


En espérant que les Commissaires des peuples européens auront quelque chose à répondre...

 

***

 

 

6 décembre 2010

 

Grâce à une saine et bien comprise séparation des pouvoirs...

 

"Les présidents russe et polonais, Dmitri Medvedev et Bronislaw Komorowski ont convenu de prendre sous leur contrôle l'enquête sur le crash de Smolensk."

http://fr.rian.ru/world/20101206/188048532.html

 

...ne doutons pas que la vérité surgisse bientôt...

 

 

***

 

 

18 janvier 2011

 

La famille Kaczynski réitère la thèse d'un attentat

"L'hypothèse d'un attentat contre le président polonais est aujourd'hui plus plausible que jamais", a affirmé le gendre du défunt président polonais, Marcin Dubieniecki, dans une déclaration diffusée par l'agence PAP.

 

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/1209355/2011/01/17/La-famille-Kaczynski-reitere-la-these-d-un-attentat.dhtml

 

***

 

19 janvier 2011

 

Version officielle : "Les contrôleurs russes fautifs"

La commission chargée d’examiner le rapport MAK sur la catastrophe de Smolensk, survenue le 10 avril 2010, s’est exprimée ce mardi au cours d’une conférence de presse sur les principaux points ayant retenus l’attention de ses membres.
Le président de la commission, Jerzy Miller, a souligné vouloir faire toute la lumière sur les éléments sciemment passés sous silence dans le rapport MAK , ledit rapport, établi par la Commission Russe de l’Aviation et qui a rencontré un accueil glacial en Pologne.
Selon les résultats de l’enquête menée en Pologne, les contrôleurs de la tour de Smolensk ont commis toute une série d’erreurs.

 

http://www.beskid.com/View.php?ArticleID=1565

 

La version finale, celle du cover-up, vient contredire les premiers éléments  apparus au début de l'enquête. Le 15 avril 2010, après avoir écouté les enregistrements des conversations des pilotes, le procureur militaire Parulski déclarait :

 

Pilots knew they were about to die

http://www.wbj.pl/article-49260-pilots-knew-they-were-about-to-die.html

 

Or, cette information disparait des transcriptions diffusées par Radio Paris :

 

http://www.air-journal.fr/2011-01-22-crash-de-smolensk-les-paroles-des-pilotes-rendues-publiques-524207.html

 

***

 

20 mai 2011

 

Survived guards of Kaczynski fight back killers of FSB?

 

La question est soulevée par le site kavkazcenter.com qui reprend une nouvelle publiée par fakt.pl  le 16 mai 2011. Encore une fois, les autorités russes manifestent une opiniatre tendance à refuser de pleinement et ouvertement collaborer avec les enquêteurs polonais. Malgré des demandes répétées, les enquêteurs russes refusent toujours de restituer à leurs homologues polonais les armes des agents du service de sécurité chargé d'assurer la protection du président Kaczynski. La question vient donc tout naturellement à l'esprit. Qu'auraient-ils à cacher ? Que ces armes ont effectivement servi le 10 avril 2010 ? Que les agents polonais ont tenté de défendre leur président contre des assaillants ? Que la catastrophe de Smolensk n'est pas un accident mais un coup d'Etat ?

 

***

 

26 juillet 2011

 

Les conclusions officielles polonaises sur l'affaire de crash de Smolensk d'avril 2010 devraient être rendues publiques le vendredi 29 juillet 2011...en attendant MMoneaux s'interroge sur le forum de Beskid.com:

 

Smolensk .......... 29 07 2011
Posté par: MMoneaux (IP Loggée)
Date: 25 juillet, 2011 21:22

 

C'est ce vendredi que le premier officiel rapport devrait être publié.......

Sans être un oiseau de mauvaise augure je voudrais toutefois attirer l'attention ... que ce rapport bien qu'il vous dira le contraire est rédigé en fonction de copies des boîtes noires (rouge de couleur).

Les originaux étant toujours dans les mains des Russes....... c'est donc un rapport DIPLOMATIQUE qui vous sera présenté....... et ceux qui vous le présenteront en sont conscient ..........

Pour info... les enquêteurs officiels de l'OTAN n'ayant toujours pas eu la possibilité d'enquêter ... ont décidés de retourner dans l'anonymat.....et feront tout pour que la politique de soi-disant ouverture des Russes échoue...

KGB QUANT TU NOUS TIENS ........ MERCI POUTINE...........

Les "oreilles de Vilnus..." elles, ont bien fonctionné et la vérité "écoeurante" vous sera peut-être un jour présentée.....

Ce n'est pas un scoop... mais les dernières paroles de l'équipage sont tellement probantes que personnes ne les publiera...... et pourtant en Pologne ... certains les connaissent ... (conservateurs ou libéraux ...)

La politique étant la politique...
La diplomatie étant la diplomatie....

On se dirige tout simplement vers un verdict en LIGNE avec certains évènements futurs..........

ECOEURANT..........

 

http://www.klub-beskid.com/phorum/read.php?9,225793,225800

 

L'ecoeurement fut largement partagé en haut rang à l'annonce des résultats de l'enquête:

 

Pologne: la démission de trois généraux et de dix officiers

4.08.2011, 22:13

 

démission de trois généraux et de dix officiers de l’armée après les conclusions de la Commission pour l’enquête sur l’accident de l’avion en avril 2010 près de Smolensk ayant entraîné la mort du président de Pologne Lech Kaczynski.

 

http://french.ruvr.ru/2011/08/04/54212178.html

 

***

 

"Ce vendredi 29 juillet 2011 était le jour de la publication du rapport de la commission d'enquête concernant le crash de l'avion présidentiel à Smolensk.
Un rapport de plus de 300 pages disponible sur le net, un rapport détaillé officiellement en direct à la télévision polonaise, un rapport qui bien sûr suscite de nombreux commentaires en Pologne et bien sûr en Russie.
Il apparaît que le crash est principalement dû à des mauvaises informations transmises par les contrôleurs de Smolensk  aux pilotes polonais qui n'ont, contrairement à ce qui avait été dit à l'époque, reçu aucune pression de la part du Président Kaczynski ou des militaires de haut rang se trouvant dans le Tupolev 154.
La lecture de ce rapport révèle également que l'aéroport de Smolensk n'était pas en état de fonctionnement et que 30% des lampes éclairant la piste étaient hors service . Jusqu'au moment du crash, l'avion n'a eu aucune avarie, aucun explosif se trouvait à l'intérieur. Il a été souligné plusieurs fois que les contrôleurs de Smolensk qui s'exprimaient avec le pilote polonais en russe, ont demandé à celui-ci de continuer alors que l'avion n'était pas dans l'axe de la piste, avait une vitesse trop élevée et une altitude trop basse.
Il est souligné également le manque d'expérience de l'équipage et notamment du navigateur. En effet, il est certain qu'un navigateur avec plus d'expérience n'aurait pas fait confiance aux contrôleurs russes qui demeurent cependant les principaux responsables du crash comme nous l'avions déclaré sur Beskid rapidement après le crash.

Ce rapport a fait une première victime, il s'agit du ministre de la défense, un proche du Premier ministre Donald Tusk, Bogdan Klich qui a démissionné dans la journée.

Ce rapport ne règle cependant pas toutes les questions que l'on peut se poser. On ne saura certainement jamais si les mauvaises informations transmises par les contrôleurs russes aux pilotes polonais sont dues à de la négligence, de l'incompétence ou à d'autres obscures raisons. Ce rapport est donc maintenant dans les mains du procureur qui décidera  des suites à donner et probablement des inculpations futures même si l'on voit mal un procureur polonais inculper des citoyens russes qui continuent de vouloir rejeter toutes les fautes sur l'équipage polonais du TU-154.
Les familles des victimes s'interrogent sur le fait que les boites noires sont toujours entre les mains des autorités russes qui n'ont transmise à ce jour que des copies.
Le crash de Smolensk n'a donc pas encore fini de faire couler de l'encre, trop d'interrogations demeurent."

Stéphane

 

http://www.beskid.com/View.php?ArticleID=1627

 

***

 

La remise du rapport ne met pas fin aux investigassions requises par les familles des victimes.

 

29.08.11

Pologne: Une victime de Smolensk exhumée pour la première fois

 
 
http://www.20minutes.fr/ledirect/777106/pologne-victime-smolensk-exhumee-premiere-fois

 

Le site Kavkazcenter précise que de graves doutes plannent sur la validité des résultats des autopsies pratiquées par les Russes. Un organe d'une victime non identifiée a été attribué par erreur à Zbigniew Wassermann. Or, depuis son ablation des années auparavant, le rin en question, devait trôner dans la bibliothèque du défunt, bien à l'abri dans son bocal de formol...imaginez donc la surprise de la famille à la lecture du rapport d'autopsie :

"the autopsy of the remnants of Zbigniew Wassermann, coordinator of Polish secret service, sent to Poland by the Russian terrorist group of KGB-FSB, will continue till Wednesday, August 31...

The autopsy of exhumed remains of an unknown corpse, sent by the Russian KGB as Wasserman's remains, is held in strict secrecy in the Institute of Forensic Medicine in Breslau...

The exhumation of the remains of an unknown corpse was carried out on Monday. The reason for the exhumation was a Russian autopsy report, in which the Russians said that they had dissected a Wasserman's kidney.

 

However, real Wasserman did have that kidney. It was removed in Poland long before the Russian terrorist attack 4 / 10.

 

Wasserman's family keep saying for a long time said that criminal Russian KGB doctors faked autopsy reports..."

 

http://www.kavkazcenter.com/eng/content/2011/08/30/15042.shtml

 

***

 

3 octobre 2011

 

A l'approche des élections législatives, le front de nos très chers amis les Banksters qui gouvernent la Pologne depuis le coup de Smolensk, s'est mis à perler d'une humeur anxieuse ;-)

 

Will Poland's 2012 budget survive the election?

29th September 2011

http://www.wbj.pl/article-56255-will-polands-2012-budget-survive-the-election.html

 

Les affreux nationalistes reviendront-ils au pouvoir ? Repousseront-ils aux calendes grecques l'adhésion à la zone euro ? Relanceront-ils une politique de souveraineté budgétaire et de désendettement ? Reprendront-ils le contrôle de Radio Varsovie ?

Il est donc grand temps pour les contrebandiers du mensonge de manipuler les questionnements sincères…de brouiller la recherche de vérité menée par les familles des victimes (qu'on appelle souvent, depuis le 9/11 et en hommage à des gens comme Thomas Paine, les Truth Seekers)…

…voire de les pousser à se lancer dans l’arène de la publicité des urnes…

http://www.pluszaczek.com/2011/09/24/zuzanna-kurtyka-ciagle-mam-w-pamieci-informacje-podane-10-kwietnia/#more-7005

 

…tout en propageant les fausses rumeurs :

 

NASA expert confirms that Polish President's plane was destroyed by KGB

According to Warsaw newspaper Gazeta Polska in its issue of September 14, results of the analysis carried out by Professor Wieslaw Binienden, Dean of Engineering Faculty at Akron University in Ohio, demonstrated that Polish Tu-154M presidential plane could not lose a wing because of a collision with a birch, as claimed by the Russians, and consequently, the plane was destroyed by KGB (FSB) terrorists with a surface-to-air missile.

http://www.kavkazcenter.com/eng/content/2011/09/15/15127.shtml

Or...

Professor Wieslaw Binienden

alias...

prof. Wiesława Biniendę

http://autorzygazetypolskiej.salon24.pl/342691,ekspert-nasa-brzoza-nie-urwala-skrzydla

 

...n’apparait pas sur la liste des enseignants de l’université où il est censé travailler :

http://eres.avs.uakron.edu/eres/courseindex.aspx?&page=instr

 

Pour saboter un discours honnête, les bandits de la communication l’accompagnent d’un mensonge patent. Cette erreur, manifeste et grossière, servira par la suite de point d’appui aux critiques chechant à décrédibiliser le discours dans son ensemble.

Ne doutons donc pas que les candidats aux prochaines élections polonaises, ne soient toujours entourés des meilleurs conseillers...

 

***

 

Le 10 janvier 2012 (le matin)

 

Le procureur militaire chargé de l'enquête sur l'affaire de Smolensk se tire une balle dans la tête lors d'une conférence de presse !

 

Mikolaj Przybyl défendait son enquête. Mis sous pression par les journalistes qui le soupçonnaient de les avoir fait écouter, il demande une pause de 5 minutes lors d'une conférence de presse...et se tire une balle dans la tête. Ses jours ne sont cependant en danger. 

http://www.lidovky.cz/vysetrovatel-ze-smolenska-pozadal-novinare-o-pauzu-pak-se-strelil-do-hlavy-1bf-/ln_zahranici.asp?c=A120109_141119_ln_zahranici_mtr

 

Rappelons que Mikolaj Przybyl s'est évertué à mener une enquête indépendante. Malgré tout, le rapport final ne correspond pas aux éléments que le procureur militaire avait mis à jour (notamment le fait que les pilotes avaient perdu le contrôle de l'avion et qu'ils savaient qu'ils allaient mourir ou encore que "l'effrayante vidéo à observer avec attention ci-dessous" constitue un élément tout à fait digne de foi.) 

Ne doutons pas que le nouvel exécutif ayant pris le pouvoir après le coup d'Etat du 10 avril 2010 n'ait su mettre la pression sur Mikolaj Przybyl pour que les conclusions de son rapport se conforment aux injonctions globalistes.

Ne doutons pas que l'attaque des larbins des crapules qui nous gouvernent n'ait été la dernière goutte qui fit déborder le vase...

 

***

 

Le 10 janvier 2012 (le soir )

Ce matin je commettais une sacrée bévue ! Dans un empressement digne d'un gamin devant une paquet de Noël à déballer,  je confondais sans coup férir Mikolaj Przybyl et Krzysztof Parulski - pan sur ma grand-gueule donc...

Pour y voir plus clair :

le colonel Parulski dirigea l'enquête et, dans un premier temps, communiqua à la presse des éléments très troublants (enregistrement des dernières conversations des pilotes et vidéo du témoin "Adrij Mendierej.")

Pour s'assurer de son bienveillant silence, le nouveau président Komorowski le promut au grade de général de brigade en aout 2010.

Dès lors, on pouvait s'attendre à des conclusions d'enquête qui ne compromettent vraiment personne.

Le colonel Przybyl quant à lui, membre de l'équipe des enquêteurs, a été choisi pour jouer le patsy de service. Prétextant d'une affaire de mise sur écoute illégale, il fût livré en pâture aux "chiens" de Radio Varsovie. 

Il s'avère davantage que Mikolaj Przybyl dénonçait la nouvelle réforme du parquet militaire, qui selon lui, n'a d'autre objectif que d'enterrer les affaires de corruptions et de trafics d'armes au sein de l'armée...qu'en termes délicats ces choses là sont dites !

Il ne fût donc pas promu général...et son geste ne s'interprète donc guère en recourant à la notion de dissonance cognitive, mais vient plus sûrement enrichir d'un nouveau chapitre la tradition héroïque de Dame Lucrèce...

 

 ***

 

Le 30 janvier 2012

Par

Aujourd’hui toute la thèse sur les causes de l’accident énoncée dans le rapport russe et reprise par le gouvernement polonais dans son « rapport Miller » (du nom du ministre de l’Intérieur qui a présidé la commission d’enquête polonaise ») s’est effondrée avec les résultats des analyses de l’Institut d’expertise judiciaire de Cracovie chargé par le procureur général polonais d’identifier les auteurs des phrases prononcées dans le cockpit du Tupolev présidentiel, une expertise scientifique qui n’avait été faite ni par les autorités russes du MAK ni par la commission polonaise dirigée par Jerzy Miller. Le parquet a ainsi confirmé ce qui avait été annoncé quelques jours plus tôt par les quotidiens Rzeczpospolita  et Gazeta Polska codziennie et dont nous avions parlé dans Nouvelles de France, c’est-à-dire qu’il n’existe aucune preuve ni même aucun véritable indice permettant de penser que le général Blasik était présent dans le cockpit de l’appareil à un moment quelconque du vol tragique.

Pire encore, personne ne sait aujourd’hui par qui et comment la voix du chef de l’armée de l’air polonaise avait été reconnue. Jerzy Miller et Edmund Klich, l’officier polonais accrédité par les autorités russes pour coordonner la « coopération » entre les deux pays, persistent et signent tout en reconnaissant s’être uniquement appuyés sur les informations fournies par la partie russe et ne pas avoir eux-mêmes identifié ou fait identifier la voix du général. La thèse de l’atterrissage sous la pression indirecte du président Kaczyński s’écroule donc puisque cette thèse s’appuyait sur la seule présence du général Blasik dans la cabine des pilotes, les enregistrements, ou ce qu’on en connaît, ne comportant aucune phrase permettant de dire qu’il y a eu des pressions.

Dans ces conditions, il va être de plus en plus difficile pour le gouvernement polonais d’expliquer, en prétextant que la coopération avec les autorités russes est de toute façon excellente, que le fait que la Pologne n’ait pas participé directement à l’examen de l’épave de l’appareil et du terrain où il s’est écrasé ni même à l’autopsie des corps des victimes, ou qu’elle n’ait pas pu enquêter sur les erreurs de guidage commises par les contrôleurs aériens de l’aéroport de Smolensk, est sans importance.

 

http://www.ndf.fr/nouvelles-deurope/30-01-2012/libertes-individuelles-grogne-populaire-smolensk-les-nuages-samoncellent-sur-le-gouvernement-de-donald-tusk#.Tya75Fu0tYE

 

***

 

Smolensk - 9/11 : problèmes de causalité

 

 

novembre 2011

Une article du toujours remarquable Beskid.com nous entraine sur les chemins ardus de la "causalité" :

Au lendemain de l’atterrissage miraculeux du Boeing 767 de la LOT, assurant la liaison entre la capitale polonaise, Varsovie, et  Newark, près de New York, aux Etats Unis, les médias polonais ne titrent que sur ce « miracle ».

Alors que le principe de causalité voudrait que chaque effet possède une cause, et que chaque cause entraine son effet, le miracle, au contraire, est un "phénomène" qui ne subit aucunement la contrainte des lois inscrites dans le grand livre de la Nature. Il ne relève que de la volonté divine.

Mais nos concitoyens n'en démordent pas, à chaque fois qu'ils sortent leur golonka du four, ils s'en brûlent les doigts...rien n'y fait...l'intuition causale, même approximative, est bien ancrée dans le code génétique. Elle a prouvé depuis de très longues générations ses immenses vertus en matière de conservation de l'espèce.

Alors, plutôt que de recourir à la thèse du "miracle" qui met irrémédiablement fin à l'analyse et laisse la place au divinatoire, nos concitoyens, inlassablement, s'interrogent :

Déjà une question a été posée, par une certaine Marta Kaczynska, qui a perdu ses parents un certain 10 avril 2010 à Smolensk : comment se fait-il qu’un avion puisse atterrir sur le ventre sur le béton et qu'un autre se soit désintégré en atterrissant dans la boue ?

 

...

 

Cette question fondamentale d'une causalité à géométrie variable avait déjà taraudé les Citoyens du Net en février 2005 :

 

 

Ainsi donc, les incendies new-yorkais possèderaient la capacité de faire effondrer les gratte-ciels...au grand dam des incendies madrilènes, qui n'auront jamais réussi à accomplir ce "miracle"...

 

à Barry Jennings...et tous les autres martyrs...

 
 
 ***
 
 
 

Dernière mise à jour 02/09/2016

 

 

 

 

 

Komentáře

Přidat komentář

Přehled komentářů

Test, just a test

(ermiol, 6. 10. 2018 15:00)

Hello. And Bye.

smolensk crash news

(Jerome, 2. 9. 2015 18:44)

“Traces of TNT explosives on Tupolev’s wreckage” ruled credible by Polish court.

http://www.smolenskcrashnews.com

A qui profite le crime ?

(jerome, 9. 11. 2014 23:28)

Un bon élève méritant, récompensé par ses maîtres Banksters...

"Donald Tusk à la présidence du Conseil européen"

...?

yapadkwa

(jerome, 30. 5. 2010 22:18)

J'espere surtout que vous avez trouvé les informations que vous cherchiez :-)
Vous avez surement raison de remarquer que mis a part beskid.com ou lepetitjournal.com, la presse francophone est restée peu loquace sur l'affaire!

MERCI

(Dominika , 30. 5. 2010 15:49)

Merci infiniment pour cet article en français et le travail que vous avez fait pour chercher la vérité .