Jdi na obsah Jdi na menu
 


Avril 2010
 
 

Ufo sykewar


 

Kill them all !

***

J'aimerais ici aborder l'obsession d'une intuition toute personnelle. De part son manque d'ancrage dans les faits expérimentaux, elle pourrait paraitre vaine et futile, à peine communicable. Mais insoutenable dans son contenu et ses implications, je n'ai pas la force de la taire plus longtemps.

Depuis plus d'une vingtaine d'années déjà, une angoisse inexplicable est venue subrepticement s'installer dans mon quotidien comme un fantôme blotti au fond d'un grenier. Je n'ai jamais pu la comprendre ni en saisir les causes. Pourtant aujourd'hui, j'ai l'impression de pouvoir lui donner un sens.

La première phase de l'obsession dura quelques semaines. Elle prit dans ces premiers temps la forme d'un cauchemar récurrent possédant l'étrange don de me réveiller systématiquement à la même heure de la nuit. A 3 h 15 précises. Ce mauvais rêve offrait  sans doute des images d'une horreur insupportable à mon psychisme qui le chassait immédiatement au plus profond de l'oubli à l'instant même où j'ouvrais les yeux.

Toujours, je me réveillais en sursaut, mais ne sachant plus rien du contenu du rêve, je me rendormais aussitôt. N'en ayant aucun souvenir, la journée du lendemain se déroulait aussi normalement que celle de tous les lycéens de mon âge. Seulement la nuit suivante, à 3 h 15, sans jamais savoir pourquoi, je me réveillais encore en sursaut.

Le temps passa. Les cauchemars cessèrent. L'obsession n'en disparu pas pour autant. Elle prit juste une forme encore plus étrange. Elle devint un nombre autant imprécis qu'impressionnant et qui surgissait à mon esprit dès que mon attention se relâchait. Il était comme une bulle de savon qui éclatait à ma conscience...des millions. Et si j'osais "me" demander des millions de quoi...la réponse, toujours identique et toujours brutale, se faisait inévitable...des millions...de morts...

Je finis donc par être hanté par cette idée aux allures de la plus complète absurdité: on était en train de massacrer des millions d'individus. Comme tout cela ne signifiait rien, je n'y songeais guère en réalité. Le quotidien prenait le dessus. D'autres problèmes des plus dérisoires emplissaient le monde de ma perception...la vie quoi...et rien d'autre...seulement, sans jamais crier gare, bondissant au moment le plus anodin, elle s'imposait, l'air de rien, comme un matou s'étirant sur un vieux fauteuil, prenant ses aises pour mieux envahir mon esprit...des millions...de morts...

...après l'extermination des classes prolétaire et bourgeoise programmée par l'oligarchie...

...un autre génocide...

...?

J'en vins à faire quelques recherches. Je découvris au moins un génocide dont je n'avais jamais entendu parler. Celui des Ukrainiens dans les années 1932-1933...un génocide par la faim qu'on nomme aujourd'hui Holomodor!
 

***

En réponse aux accusations de famine organisée par Staline en Ukraine dans les années 30 qui entraina la mort de millions d'individus, un historien russe observe à sont tour que les statistiques démographiques de la République nord américaine montrent également un vide béant dans la période qui suivit "la crise économique" de 1929 :

American Holomodor

Russian historian Boris Borisov asks what became of over seven million American citizens who disappeared from US population records in the 1930s.

transcription by SOTT :  http://www.sott.net/article/267901-The-American-holodomor-an-interview-with-Boris-Borisov

http://www.sott.net/article/267901-The-American-holodomor-an-interview-with-Boris-Borisov

 

Cependant la découverte de ces Holomodors ne réussit pas à dissiper mon angoisse diffuse. Au mieux, elle se contentait de confirmer ce que mes chers professeurs m'enseignèrent à l'université au moment de la chute du mur de Berlin: les fous de l'ouest ne valaient pas mieux que les fous de l'est censés avoir perdu la guerre froide et le meilleur et indéfectible allié du pouvoir sera toujours le mensonge, capable de faire oublier le massacre planifié de millions d'individus.

A partir du 11 septembre 2001 il devint clair pour tout le monde que ni cette folie du pouvoir ni ses mensonges ne connaitraient la moindre limite...
 

...jamais...

Puis vint le jour où enfin un élément concret m'offrit la possibilité de donner corps à ces absurdités flottantes qui finirent par faire sens...
 
La boite à mensonges délivra un bien incompréhensible conseil aux Citoyens:

 

Don’t talk to aliens, warns Stephen Hawking !


http://www.timesonline.co.uk/tol/news/science/space/article7107207.ece

Quelques jours passèrent avant que je ne prenne toute la mesure de cette bien étrange mise en garde.

Elle venait éclairer d'une signification toute nouvelle une question que les "sceptiques" s'amusent souvent à poser aux ''croyants": si vos ovnis existent...pourquoi n'entrent-ils pas en contact avec nous?

Jimmy Guieu prétendait que si, qu'ils seraient effectivement entrés en contact...et que le président Eisenhower n'aurait pas daigné accepter leur offre de collaboration...en avril 1954...la planète avait d'autres chats à fouetter. Dès la présidence d'Harry Trumann, d'autres Aliens auraient su se montrer plus persuasifs et auraient rejoint les rangs de la conspiration et du MJ 12, se fixant entre autres l'objectif de réduire la population mondiale à 500 millions d'individus...

Mais supposant qu'ils n'aient effectivement jamais cherché à  entamer un dialogue avec l'Homo Machin Machin, la raison de ce refus reste énigmatique.

Je ne sais plus qui formula le premier cette réponse flattant les tendances darwiniennes: croyez-vous que l'entomologiste cherche à établir un contact avec les insectes qu'il étudie ? Pourquoi voudriez-vous que les ovnis se comportent autrement ?

Mais, aussi amusante et emplie de sage modestie soit-elle, cette réponse ne parvient guère à atténuer la profonde perplexité face à l'étrange avertissement du professeur Hawking...
 

Don’t talk to aliens !



Ce titre du Times on line laisse en effet supposer que ces Aliens existent. Venant de Radio Paris, cette première implication est déjà une surprise en-soi. Plus incroyable encore, la voix de nos maîtres admet soudainement que ces Aliens, qui n'avaient jamais existé, ne seraient pas des entités murées dans leur silence, au contraire, ils tenteraient éventuellement d'établir un contact...voire (horreur ?) de créer des liens...avec nous...les moins que rien...les Citoyens...et, qui sait, chercher un certain réconfort...

 

 

...terrorisés, hantant les ombres de nos villes et de nos campagnes, désespérés de trouver de l'aide...

 

Obrazek



...effrayés, ensanglantés, piégés sur une planète inconnue peuplée de sauvages sanguinaires...


Kill them all !

 

...proies sans défense...victimes idéales...


...le génocide a-t-il déjà commencé...

...?

***

 
Il est bien évident que ce genre d'idée saugrenue ne tombe pas toute cuite des étoiles...il est tout à fait possible d'en retracer la genèse et le processus de construction. De la même façon que la guerre permanente menée aux  peuples arabes nous est devenue inconsciemment familière et acceptable grâce à un conditionnement psychologique incessant, il existe toute une production hollywoodienne qui nous prépare depuis longtemps à ce génocide des Aliens.
 
D'innombrables oeuvres de fiction nous les dépeignent comme ces redoutables ennemis venus d'ailleurs, assoiffés de sang,  n'ayant comme seul objectif, soit de nous réduire à l'état de bétail, soit plus simplement encore, de nous exterminer:
   
Si les films de James Cameron constituent un contre exemple notable, l'évolution de l'oeuvre de Stephen Spielberg est à cet égard  révélatrice. De l'être mystérieux, bienveillant et sympathique qui survole la Rencontre du troisième type, le Wonder Boy nous présente dans un deuxième volet un E.T. isolé, apeuré et traqué par les forces de l'ordre, pour finir par produire un remake de la guerre des mondes mettant en scène la niaiserie du mal absolu, des nazis venant de l'espace pour nous exterminer tous...nous les terriens.
 
Le message de Radio Paris perd alors de son ambiguïté : "Terriens, pour survivre...
 

Don’t talk to aliens !

 

...


 

Le génocide a-t-il déjà commencé ?

 

Finalement en cherchant bien, on finira peut-être par dénicher assez de faits expérimentaux pour venir confirmer cette foutue intuition...
 

The Phobos Incident - 1989:

 

 

The Militarization of Outer Space:
 

The Pentagon’s “Space Warriors”

 
http://www.infowars.com/the-militarization-of-outer-space-the-pentagons-space-warriors/


Vers le False-Flag ?



May 12, 2010

Have aliens hijacked Voyager 2 spacecraft?

IT left Earth 33 years ago, now it's claimed the Voyager 2 spacecraft may have been hijacked by aliens after sending back data messages NASA scientists can't decode.


http://www.dailytelegraph.com.au/news/wacky/have-aliens-hijacked-voyager-2-spacecraft/story-e6frev20-1225865566982

 

***

 

La Russie crée une armée aérospatiale

16:32 03.08.2015

La Russie crée une nouvelle composante de ses Forces armées: l’armée aérospatiale, a annoncé le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou.

 

M. Choïgou a précisé que la création d’une armée aérospatiale avait été déterminée par le renforcement de menaces spatiales et pouvait être considérée comme une réponse à la doctrine de frappe planétaire rapide (Prompt Global Strike) des Etats-Unis.
Le commandant en chef des forces aérospatiales est le général colonel Viktor Bondarev, ex-commandant des forces aériennes russes. Les forces aérospatiales ont réuni l’armée aérienne russe, les forces spatiales et l’armée de défense aérospatiale.

En août 2009, les Etats-Unis avaient créé l’Air Force Global Strike Command (AFGSC), un commandement des forces aériennes des Etats-Unis en réunissant l’Air Force Space Command et l’Air Combat Command.

Conventional Prompt Global Strike est un programme lancé par le Pentagone en 2001. Il a pour objectif le développement d’un système permettant de frapper avec une charge conventionnelle une cible située n’importe où sur la surface du globe en moins d’une heure.

L'Occident développe de nouveaux systèmes de frappe planétaire rapide (Prompt Global Strike, PGS), mais la Russie saura donner une "réponse adéquate" à toutes les menaces pour sa sécurité nationale, a déclaré le président russe Vladimir Poutine en mars lors d'une réunion des responsables du Service fédéral de sécurité (FSB).


http://fr.sputniknews.com/defense/20150803/1017350485.html#ixzz3k6ERk300
 
***
 

Secret Space War

 

By Preston James PhD

You are NOT allowed to KNOW anything for sure about this Secret Space War because these facts are deeply and narrowly compartment-ed under “Beyond Black” National Security Classifications (Aka NATO Cosmic Top Secret).  Only a very small number of folks have received these security classifications and it is these folks alone that have access to these very narrow compartments based on an absolute “need to know” only.

 

http://www.veteranstoday.com/2012/12/01/secret-space-war/

 
***
 

Décembre 2011

 

Même si le Citoyen se refuse à l'idée "d'extra-terrestres téléportés depuis leur soucoupe  et parcourant nos contrées en mission d'étude", rien ne l'empêchera d'admettre l'existence historique de massacres féroces et immenses, enfouis dans l'ombre et dans l'oubli, aussi longtemps que les assassins se maintiennent au pouvoir :

 

The forgotten genocide: eastern Christians, the last Arameans

Par Sébastien de Courtois

 

http://books.google.com/books?id=whDcogCNZs4C&dq=Amandine+Olivier&ie=ISO-8859-1&source=gbs_gdata

 

En parcourant expérimentalement l'historiographie, on pourrait encore rencontrer en Europe seulement le génocide oublié des Ariens, celui des Africains 

 

...

 

 

 

Dernière mise à jour : 17/05/2018 - 23h03 C.E.T.

 

 

 

Komentáře

Přidat komentář

Přehled komentářů

Zatím nebyl vložen žádný komentář